NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
122
Montant
€ 300.000
21/07/2014
Lieu
Katanga - R.D du Congo
Exécution
2012/2014
Association
Médecins du Monde Belgique asbl ONG
Projet
Uzazi Salama Moba – Maternité tranquille à Moba 
Description

Comme en Belgique, cette association est spécialisée et très active dans les soins de santé aux populations précarisées en RDC depuis plus de 10 ans, et y jouit d’une forte crédibilité.
Elle a obtenu des résultats remarquables pour chacun des projets soutenus, parvenant à atteindre ses objectifs dans le délai et le budget prévus, et à transférer une organisation de soins efficace à d’autres ONG soutenues dans le temps par de gros bailleurs de fonds, tel la Coopération du Royaume-Uni, tout en impliquant les autorités locales.

Le présent projet veut prouver à titre exemplatif dans une zone de la province du Katanga que la gratuité des soins de santé sexuels et reproductifs serait à la fois efficace et rentable.
Les personnes concernées sont des femmes en âge de procréer (94.336) et les enfants nouveau-nés. L’analyse des besoins fait état de 20.670 femmes enceintes, de 17.974 accouchements attendus et du même nombre de nouveau-nés, de complications obstétricales au nombre de 2.696 et de 899 césariennes.
Le taux de mortalité maternelle constaté en 2010 était de 549/100.000 (8 en Belgique) dû au manque de qualifications et de formation du personnel.
Seulement 63% des accouchements se passent dans un établissement sanitaire.
L’utilisation de la contraception est descendue à 4,6%.
Le taux de grossesses précoces et d’avortements provoqués souvent mortels affecte 30% des moins de 20 ans.
Le VIH/SIDA touche 4,7% des femmes enceintes de 15 à 24 ans.
La RDC est le pays classé en 159ème place sur 164 pour les consultations prénatales.
La barrière financière reste la cause première de cette situation, alors qu’il a été prouvé que la gratuité ciblée et accompagnée contribuait à une augmentation spectaculaire de la fréquentation des services sanitaires permettant de réduire sensiblement le coût des consultations mais aussi les frais de santé consécutifs à la situation actuelle. Cette politique est d’ailleurs déjà adoptée dans de nombreux pays africains avec succès.

Ce projet de trois ans (2012-2014) met en place et démonte par la gratuité des soins de cette population que l’accès aux soins s’améliore sensiblement, que la méthode est efficace et rentable. Elle a pour objectif global d’influencer la politique nationale en faveur d’une couverture maladie universelle.

Le budget total de ce projet est de € 3.901.691 dans lequel interviennent : Le Ministère Belge des Affaires Etrangères (Direction Générale Coopération au Développement et Aide Humanitaire – DGD) à hauteur de € 2.849.443, la Loterie Nationale € 50.000 et l’association sur ses fonds propres et via des dons privés, € 702.248.
La recherche de financement de ce projet a débuté en 2010. L’association, ayant épuisé ses ressources, sollicite une allocation de € 300.000 pour boucler le financement global du projet sur trois ans.

Le projet est sélectionné et l’allocation fixée à € 300.000 libérables selon le calendrier présenté.

Evolution

Fin 2015, les objectifs de cette phase du projet sont atteints. L’association a obtenu un accord de la DGD de poursuivre l’implantation du concept en RDC mais aussi au Niger et en Haïti. Un nouveau projet a été introduit auprès de NIF afin de boucler le financement (voir projet n°142).