NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
179
Montant
€ 22.000
30/11/2017
Lieu
Tillabéry, Dosso et Niamey - Niger
Exécution
2016/2018
Association
SOS Faim Luxembourg asbl ONGD
Projet
Un système de services intégrés au bénéfice des paysans nigériens
Description

SOS Faim Luxembourg est une ONGD qui lutte depuis 1993 contre la faim et la pauvreté en milieu rural, au travers d’associations locales reconnues, dans six pays d’Afrique.

Elle présente un projet en cours depuis 2016 au Niger, où elle considère que l’agriculture familiale, bien que peu considérée par les pouvoirs publics et le secteur privé, est la réponse structurelle adaptée et pertinente en vue d’atteindre la sécurité alimentaire de la population rurale de façon durable, leur permettant de vivre dignement sur leurs terres.

Ce projet est réalisé avec la Fédération des Unions de Groupements Paysans au Niger (Mooriben, partenaire de SOS Faim depuis 2003), qui s’est constituée librement sur l’ensemble du territoire à l’initiative des paysans eux-mêmes.

Cette organisation – appui organisationnel, technique et financier – fédère les 29 unions des 1.529 groupements de paysans. L’ensemble compte 60.121 personnes (dont 63 % de femmes) réparties dans 721 villages de 38 communes. Indirectement, à raison d’une moyenne de sept personnes par ménage, ce sont 420.847 bénéficiaires qui sont concernés.

SOS Faim s’emploie à une reconnaissance plus formelle de l’organisation.

L’association contrôle le bon déroulement de ce projet et son aspect financier. La méthode mise en place – Système de Services Intégrés ou SSI – propose à ses membres une gamme de services adaptés à leurs besoins, notamment l’aide au stockage des céréales, l’approvisionnements d’intrants, des appuis techniques divers, un système de communication et de financement (caisse mutuelle d’épargne et de crédit, warrantage).

SOS Faim veut renforcer ce système et apporter une aide financière et ses conseils dans différents domaines : diversification et augmentation des revenus, accès aux micro-crédits, renforcement du système d’information et de communication, gestion des connaissances au sein du réseau.

Le coût du programme de trois ans (€ 165.000) est financé par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes (MAEE) du Luxembourg à raison de 80%.

L’association demande une aide annuelle de € 11.000 pour les années 2017 et 2018.

Une allocation de € 22.000 est octroyée à ce projet.

Evolution

Le projet est en cours depuis 01/2016 et se déroule avec quelques difficultés. Les rapports à fin 2017 et  2018 sont rentrés. L’association a pris la décision de ne plus mener de nouveaux projets avec le partenaire local Mooriben.