NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
286
Montant
€ 30.000
17/12/2020
Lieu
Sri-Lanka
Exécution
2020/2021
Association
PROGRAMMES D’AIDE ET DE DÉVELOPPEMENT DESTINÉS AUX ENFANTS DU MONDE PADEM asbl Ong D
Projet
Soigner et autonomiser des enfants handicapés et leurs structures d’accueil au Sri-Lanka
Description

L’association est présente au Sri Lanka, dans des projets de développement, depuis plus de 13 ans. Le pays lui est bien connu, ses coutumes également, ce qui lui a permis de tisser de nombreux réseaux et de mettre en place, en 2017, un important projet de soins et d’intégration d’enfants handicapés, avec l’appui d’un partenaire local reconnu depuis 1988 dans le soutien d’enfants handicapés et leur famille et grâce à l’aide financière du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes (M.A.E.E.) du Luxembourg.
Vu les résultats obtenus après 3 années, ce projet et son financement ont été reconduits jusqu’à fin 2021, délai durant lequel 350 autres enfants seront pris en charge.

Le partenaire local MENCAFEP a acquis une forte expérience professionnelle dans la prise en charge éducative et thérapeutique de ces enfants très vulnérables, qui sont l’opprobre de la famille et de la société.
Donner naissance à un enfant handicapé est considéré comme un signe de mauvais comportement dans une vie passée. Les parents, stigmatisés, cachent leur enfant à la communauté.
Il en résulte qu’il n’existe que très peu de structures d’accueil et de soins, pourtant indispensables ne serait-ce que pour permettre aux parents de vaquer à leurs occupations professionnelles.
L’enfant vit reclus de tous, souvent dans des conditions déplorables.

MENCAFEP gère un Centre d’éducation et de formation professionnelle spécialisée (accueil de jour), une unité de prise en charge d’enfants ou jeunes avec handicaps lourds (130 individus) et 6 unités (SERC – éducation spécialisés et soins) satellites d’une capacité de 8 à 15 personnes dans des zones plus reculées. Ces structures ont pour but d’améliorer l’autonomie des enfants dans la mesure de leurs capacités respectives.

Le projet comporte plusieurs volets simultanés (largement détaillés dans la présentation) : l’accueil de 350 enfants dans les centres, la mise en place d’un suivi médical et nutritionnel, l’élaboration d’un plan de réhabilitation individuel et l’intégration dans des programmes d’activités formelles (lecture, écriture, calcul) ou non formelles (musique, art, expression).
Plusieurs centres auront pour tâche d’inclure des enfants dans l’enseignement ordinaire du cycle maternel et primaire, tandis que ceux qui n’en n’ont pas les capacités seront dirigés vers des classes spécialisées. Des débouchés d’emploi existent dans les plantations de thé, leurs responsables seront sensibilisés.

Les volets formation et sensibilisation concernent les nouveaux éducateurs spécialisés, les parents, les femmes enceintes à haut risque, les communautés et les autorités publiques et sanitaires.
Une unité mobile de soins complète le dispositif.

Ces deux dernières années du projet comportent un aspect essentiel axé sur l’autonomisation des unités satellites : la stratégie de sortie du projet de PADEM permettra à son partenaire de poursuivre ses activités sans plus d’aide extérieure et d’assurer ainsi la pérennisation de l’ensemble des activités.

Le coût global de cette phase du projet (2020-2021) est de € 114.809 dont 60% sont pris en charge par le M.A.E.E. et dans lequel le partenaire local participe pour € 6.889 (6%).
Il reste à financer € 39.035, somme que l’association sollicite devant ses difficultés à trouver des donateurs privés.

Une allocation € 30.000 est attribuée à ce projet.

Evolution

Le projet a débuté en janvier 2020. Il suit son cours et devrait se terminer fin décembre 2021.