NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
309
Montant
€ 45.000
08/06/2021
Lieu
Albania (Santander) - Colombie
Exécution
2021/2024
Association
ENFANTS DE L’ESPOIR asbl ONG- D
Projet
Renforcement des jeunes paysans (m/f) victimes du conflit armé
Description

L’association Enfants de l’Espoir – EDE est une ONG D fondée en 1991 engagée dans le domaine de l’éducation, la scolarité et la formation professionnelle d’enfants et jeunes issus des familles les plus défavorisées de Colombie.

EDE a soutenu plus de 50 projets de développement principalement dans les bidonvilles de Bogota et d’Armenia : installant et encadrant le personnel de plus de 70 crèches, construisant et équipant écoles, lycées, ludothèques, mettant en place des projets de formation agricole, des programmes éducatifs périscolaires pour enfants vulnérables et d’autres s’adressant aux jeunes et aux adultes, programmes dont elle poursuit le financement par parrainage.

Ce projet a pour but d’apporter une formation à des jeunes paysannes et paysans qui se trouvent dans une double situation de vulnérabilité provoquée par les conséquences du conflit armé dans le secteur rural et le difficile accès aux services de base comme l’éducation.

Il offre une alternative viable dans le domaine de l’agriculture selon une approche différente de celle des parents : les jeunes seront formés à l’agroécologie qui leur garantit la production d’aliments sains et nutritifs, ainsi que la génération de revenus qui leur permettront de sortir du taux élevé de pauvreté de la population rurale.

Le projet se déroulera dans la ferme Los Pinos, acquise et aménagée en 1996 par EDE et la Fondation Niños de la Esperanza (FNE). Elle se situe dans la municipalité d’Albania, au centre de la Colombie, un lieu stratégique pour travailler avec les populations des différentes régions du pays.

La FNE a été créée à l’initiative de la fondatrice de EDE en 1996. C’est avec ce partenaire qu’ensemble elles ont réalisé 34 projets de développement cofinancés par le M.A.E.E. du Luxembourg et 18 autres avec l’aide de donateurs privés.

La mission de la FNE est organisationnelle, elle est responsable de la mise en œuvre du projet sur le territoire de la Ferme et participe dans les phases d’identification des jeunes, de l’instruction, du suivi, et de l’évaluation du projet.

Elle est aidée en cela par des acteurs gouvernementaux et privés :
– Le Service National d’Apprentissage (SENA – entité gouvernementale), un membre stratégique qui apporte des professeurs et propose des cours théoriques en « Agroécologie et développement rural » et en « Production agroécologiques pour la sécurité alimentaire ». Le SENA et la FNE ont réalisé différents projets ensemble par le passé.

– La UARIV , une entité de l’État colombien (Unité pour l’Attention et la Réparation Intégrale des Victimes des guerres) a donné son accord pour participer au projet et s’engage à proposer les candidats-participants au programme de la Ferme.

– Corporación Psicosalud (CPS), une organisation de la société civile créée en 2004. Elle aussi a donné l’accord pour le suivi de jeunes victimes, avec des consultations chaque semaine à la ferme.

Le projet, d’une durée de 3 ans (01/2021 à 01/2024) concerne 180 jeunes paysans (m/f) de 18 à 30 ans. Les bénéficiaires indirects sont leur famille (900 personnes dans 30 communautés différentes).

Le coût du projet est de € 453.568, cofinancé par le M.A.E.E du Luxembourg à hauteur de 272.141 (60%).
EDE apporte sur ses fonds propres € 91.319 et couvre l’apport du partenaire local de € 45.000.

L’association sollicite une participation dans le solde à financer sur la période de € 45.000.

Une allocation de € 45.000 est attribuée à ce projet.

Evolution

Le projet est encours depuis janvier 2021.