NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
325
Montant
€ 45.000
8/12/2021
Lieu
Strainchamps - Fauvillers - Belgique
Exécution
1/2022 – 06/2022
Association
LE VIEUX MOULIN CENTRE D'ACCUEIL asbl
Projet
Remplacement du système de détection incendie et des salles d'eau dans un foyer pour jeunes placés par les autorités judiciaires.
Description

L’institution voit le jour en 1989, fruit du regroupement des structures d’accueil l’Aspérule et le Petit Prince, dans le petit village de Malmaison (Fauvillers), elle accueille 13 enfants.
Elle loue ensuite à Strainchamps un ancien moulin à eau dont elle deviendra propriétaire par donation en l’an 2000.
Elle accueille ensuite des jeunes mineures enceintes ou accompagnées de leur bébé. Précurseur dans cet accompagnement, le Vieux Moulin se distingue par la population prise en charge.

Suite à la réforme des services privés de l’Aide à la Jeunesse en 1999, l’association reçoit l’agrément en tant que Service d’Accueil et d’Aide Éducative (SAAE).
Elle développe ensuite un petit service d’accueil de Mineurs Non Accompagnés (MENA) en partenariat avec FEDASIL jusqu’à la modification, en 2018, de la politique d’accueil des mineurs étrangers en Belgique. L’association augmente alors sa capacité à 18 places sous l’agrément de Service Résidentiel Général (SRG) subsidié par la Fédération Wallonie-Bruxelles, Administration Générale de l’Aide à la Jeunesse (AGAJ).

Ses missions sont : l’accueil, l’hébergement et l’éducation de jeunes qui nécessitent une aide spécialisée en dehors de leur milieu familial, la mise en œuvre de programmes d’aide en vue de la réinsertion et le suivi dans leur milieu de vie (familial), et la supervision et l’encadrement pédagogique et social des jeunes qui vivent en logement autonome.
Ces missions sont exercées sur mandat des diverses Autorités de la Jeunesse (Tribunal de la Jeunesse, Protection de et Aide à la Jeunesse).

Le projet concerne des aménagements qui doivent être réalisés d’urgence.
Le bâtiment est ancien, il a nécessité au fil des ans des réparations et adaptations onéreuses. L’association n’a jamais bénéficié de subsides pour les travaux et n’a jamais pu envisager d’autres solutions que celle de demeurer dans ses murs, faute de moyens.
Elle a néanmoins toujours veiller à la sécurité et au bien-être de ses résidents, aidée en cela par quelques donateurs et bénévoles.

Les priorités actuelles sont, d’une part, le remplacement du système de détection incendie qui n’a plus l’aval des Pompiers. Indispensable pour la sécurité des enfants, il l’est aussi pour que l’association conserve son agrément. Le système actuel est défaillant, il n’est plus possible d’en assurer l’entretien, les pièces détachées ne sont plus disponibles.
D’autre part, la réfection des sols, murs et conduites de 3 salles de bain doit être mise en œuvre car des dégâts sont causés aux autres niveaux du bâtiment. La vétusté des sanitaires est évidente, ils doivent être remplacés.

L’association devra de plus réaliser des travaux d’isolation en toiture à court terme (mise en conformité aux normes actuelles), un budget important (€ 120.000) qui monopolisera toutes ses capacités financières mais dont elle dégagera des économies considérables.

Le budget incendie est € 23.080, TVA comprise (offre jointe en annexes).
Le budget sanitaire est de € 26.224 TVA comprise (offre jointe également, dont le poste 1, déjà réalisé, doit être déduit).
Total : € 50.688.

Les entreprises ont été déterminées et les travaux pourront débuter dès que la somme aura été rassemblée.

Evolution

Le projet prend cours en janvier 2022 et il se terminera en juin 2022.