NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
144
Montant
€ 86.043
24/12/2015
Lieu
Bruxelles - Belgique
Exécution
2016/2017
Association
Entr’Aide des Marolles asbl
Projet
Remplacement de 53 châssis vétustes et à simple vitrage de locaux de consultations et apparentés
Description

Cette association accueille les personnes les plus démunies du centre de Bruxelles. Son équipe pluridisciplinaire travaille sur les axes santé, social et santé mentale (voir le projet n°138). Elle prodigue des soins de première nécessité avec des consultations de médecine générale (plus de 10.000 par an), dentaire (près de 2.000), kinésithérapie (2.200) et soins infirmiers (7.000) tout en mettant en exergue l’hygiène et la prévention individuelle et collective. Antenne de l’Office Nationale de l’Enfance, elle s’occupe également des tout petits.
Son Centre d’Action Sociale, agréé, composé de cinq assistants sociaux et d’une coordinatrice, est de plus en plus sollicité avec 4.250 entretiens individuels ; en augmentation de 16% sur l’année 2013, ils sont principalement consacrés à la problématique Travail/Formation, de plus en plus préoccupante.
Sur le plan collectif et communautaire, plusieurs actions sont organisées de manière régulière : des animations ciblées sur des thématiques qui touchent les usagers du Centre (crédit à la consommation, énergie) ; une formation au sein de l’Ecole avec des cours qui profitent à 53 adultes (liste d’attente de 76 autres) à raison de 9 heures par semaine ; l’apprentissage à l’informatique et au traitement de texte (137 séances pour 854 participants) ; et aussi, avec le Centre de Guidance de l’ULB, une série d’activités visant la relation parent-enfant, véritable outil de prévention dans les difficultés éducatives que rencontrent ces familles généralement sans emploi et de faibles revenus (259 inscriptions, 2.361 participations).
L’association fédère également les maisons médicales à proximité, les restaurants et épiceries sociales, les maisons de quartier.
Elle est soutenue par la Communauté Française, l’INAMI et l’ONE, mais n’accuse pas moins un bilan en perte dont l’origine se trouve dans l’âge des bâtiments qu’elle occupe (plus de 100 ans).
Elle mène depuis plusieurs années une lutte drastique sur les frais de fonctionnement qui ne trouverait remède que dans des investissements importants de rénovation, d’économie d’énergie et d’une meilleure utilisation de la surface.
Les pertes cumulées sont en recul, mais il reste un chantier important, objet du projet présenté.
En attente depuis trois ans, le remplacement de 53 châssis (153m2 de châssis en bois, simple vitrage, qui doivent l’être à l’identique selon les prescriptions de l’Urbanisme) devrait permettre une nouvelle économie de € 4.000 par an, une prévision qui ne tient pas compte de nouvelles hausses d’énergie.
Notons que les rénovations des bâtiments permettraient d’élargir la surface des locaux destinés à l’accueil des personnes dont le nombre pourrait dès lors augmenter, résorbant de la sorte les listes d’attente, tout en créant de nouvelles sources de revenus.

Le budget de remplacement des châssis est de € 164.243 (hors peintures, poste assuré par des bénévoles) qui est partiellement supporté par l’ONE et la Cocof, à hauteur de € 78.400.
Il reste une somme de € 86.043 à trouver, somme que l’association sollicite car il ne lui est pas possible de supporter les charges d’un emprunt.

Une allocation de € 86.043 est accordée pour ce projet (sur présentation des factures approuvées).

Evolution

Le début des travaux, prévu pour 06/2016 est postposé dans l’attente de l’accord de financement de la Cocof qui ne sera finalement confirmé qu’en 09/2018.

Les travaux se terminent en 06/2019.