NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
266
Montant
€ 45.000
10/06/2020
Lieu
Bruxelles Capitale - Belgique
Exécution
2020/2021
Association
SANTÉ MENTALE ET EXCLUSION SOCIALE Belgique asbl
Projet
Réinsertion de 10 personnes sans-abri par le logement au moyen du dispositif Housing First du SMES
Description

L’association agit depuis plus de 25 ans à promouvoir les dimensions sociales, médicales et psychologiques dans la lutte pour l’intégration sociale.
Elle dispose de professionnels expérimentés dans les domaines sociaux et la santé mentale. Ils interviennent à la demande de personnes du terrain, de services sociaux et de familles confrontées à des problèmes d’addiction.
Cette équipe pluridisciplinaire et mobile agit en soutien aux intervenants de première ligne auprès des sans-abri, un public cumulant précarité et souffrance psychique.

L’association organise et mène des tables-rondes réunissant la plupart des acteurs du sans-abrisme et des centres de guidance. Elle a formé une équipe (10 personnes en permanence, hors ressources externes auprès de partenaires privilégiés) spécialisée dans le logement des personnes sans-abri, pour permettre un accès direct de la rue vers un logement permanent avec accompagnement adapté.

Le projet proposé concerne cette formule, connue sous le nom de Housing First, qui vise des personnes vivant en rue ou en centre d’hébergement d’urgence, cumulant maladie mentale (du type psychose), un long parcours de vie en rue, des problématiques de santé physique et d’assuétude.

Le projet est innovant ; il a été testé dans différentes villes du pays durant plusieurs années avant que les Régions permettent ces pratiques, ne s’investissent et en souhaitent à présent l’expansion.

Il met le logement au cœur de la réinsertion de la personne sans-abri.
Au niveau fédéral, une cellule de soutien a vu le jour sous l’appellation Housing First Belgium LAB. La formule est appliquée dans 13 villes en Belgique, avec succès, et acquiert une reconnaissance internationale.

Chaque équipe s’engage à respecter un accompagnement intensif (minimum 1x/semaine) au domicile des personnes concernées. Ces dernières prennent conscience individuellement de leurs problématiques vécues. Elles reçoivent une invitation à ne pas aggraver leur situation en vue d’éviter les risques d’une modification comportementale, et fixent les priorités d’accompagnement qu’elles souhaitent pour atteindre la stabilité et le bien-être.

Housing First amène au bénéficiaire la stabilité et la sécurité minimale grâce à un logement durable avec un contrat de bail classique, sans autre condition que celles prévues pour un locataire habituel. Le logement est choisi dans un objectif de mixité sociale, le regroupement de cette population est banni. La personne chargée de la recherche du logement sera, en cas de nécessité, le médiateur avec le propriétaire, à l’exclusion d’un membre de l’équipe d’accompagnement.

L’association s’est affirmée dans ce processus avec un taux de réussite de 91% sur les 60 personnes logées au cours des dernières années.
Elle a comme objectif d’intégrer 10 locataires supplémentaires au cours de l’année 2020.

La Région (CoCom et Bruxelles Prévention Sécurité) a porté les subsides de 466.500 à € 650.000, incluant dans cette augmentation l’élargissement du cadre d’accompagnement actuel et un budget de € 10.000 pour chacun des nouveaux locataires afin d’assurer les frais de fonctionnement pour l’année en cours.

L’association recherche cependant encore une aide de € 4.500 par personne dont € 2.500 pour assurer les frais de petits et moyens travaux de rénovation et de rafraîchissement du logement et pour l’acquisition de meubles et équipements de base permettant à la personne d’avoir un véritable chez soi. Le solde concerne des frais de maintenance, de logistique et les besoins quotidiens en biens de première nécessité (soins de santé, médicament, alimentation) durant la période, souvent longue, qui précède l’obtention de la couverture mutuelle et du revenu d’insertion.

Evolution

Suite à la situation sanitaire le projet a réellement débuter en juin 2020. Il devrait s’échelonner sur 12 mois.