NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
346
Montant
€ 50.000
28/06/2022
Lieu
Marcinelle (Charleroi) - Belgique
Exécution
2022/2023
Association
LE FIGUIER asbl
Projet
Réhabilitation et agrandissement d'un studio dans une Maison d'accueil pour personnes très fragilisées
Description

L’asbl Maison d’accueil Le Figuier existe depuis 1970, elle est reconnue et subventionnée par la Région Wallonne. A l’origine, elle se destinait à l’accueil de candidats réfugiés mais depuis 2011, elle héberge des familles en difficultés.

Ses missions sont l’accueil et l’hébergement (limité dans le temps) de personnes en difficultés sociales, en grande précarité financière, victimes de violences conjugales ou intrafamiliales, d’expulsion d’un logement précaire (insalubrité, surpeuplement), en rupture familiale ou présentant des problèmes d’assuétudes, de santé mentale.

Le public accueilli est de plus en plus jeune : en errance sans soutien parental, mineures enceintes, jeunes sortants d’institution (en alternance entre foyer et famille d’accueil).
Les personnes sont accompagnées par une équipe éducative (4,5 temps plein) dans la construction d’un projet et l’élaboration de moyens d’actions pour tendre vers la récupération ou l’acquisition de l’autonomie.

L’association possède une maison à Marcinelle (Charleroi), avec un jardin et une buanderie commune, disposant de quatre logements « privatifs » : 2 appartements de 2 chambres (jusqu’à 5 personnes au maximum, configurés pour répondre à la famille accueillie), 1 appartement 1 chambre (3 personnes) et 1 studio (1 personne).

Au cours de l’année 2021, 29 personnes différentes ont séjourné dans l’institution (7 femmes, 5 jeunes filles, 9 enfants et 8 hommes), un nombre extrêmement limité face aux demandes refusées par manque de place (407 demandes concernant 253 hommes, 314 femmes et 435 enfants).

Le projet a pour but la rénovation complète du studio situé en sous-sol dans un état de délabrement total et qui, après travaux et aménagement, permettrait d’augmenter la capacité d’hébergement d’une personne supplémentaire (un couple ou à un parent accompagné de son enfant).

De gros travaux d’assainissement sont indispensables au niveau des égouts et des écoulements des eaux usées provenant des étages.
En l’état, l’association ne peut plus proposer ce logement au public ciblé, elle risque même de perdre son agrément.

Il a été fait appel à un architecte pour l’examen de la situation et l’étude du plan du studio.
Le budget (joint) s’élève à € 50.000.

L’association ne dispose pas de fonds pour exécuter ces travaux, aucun financement public n’est alloué pour des travaux de rénovation ou de construction dans ce domaine d’activités.

L’association sollicite une allocation de € 50.000.

Une allocation de € 50.000 est attribuée à ce projet.

Evolution

En attente du calendrier des travaux.