NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
212
Montant
€ 30.000
10/12/2018
Lieu
Nairobi – Kenya
Exécution
2019/2020
Association
Iday International asbl
Projet
Protection d'enfants et de jeunes travailleurs domestiques au Kenya
Description

Le projet est une initiative de la coalition nationale du Kenya de l’association IDAY International.. Il vise à améliorer l’accès à la justice pour des enfants et des jeunes travailleurs domestiques, au travers du système traditionnel de résolution alternative des litiges, un système judiciaire utilisé pour résoudre des conflits de manière pacifique au sein des communautés.

Depuis 2012, la coalition locale a acquis une expertise reconnue en matière de protection des enfants et des jeunes travailleurs domestiques. Son enquête réalisée en 2014-2016 (financée par l’UE et NIF) estime que le Kenya compte un million de jeunes kenyans travailleurs domestiques, soit 10% de la force de travail du secteur informel, et met en lumière les multiples formes de violence exercées à leurs égards. De plus, elle a permis de faire avancer la législation en matière d’abus, même si ceux-ci restent légions car cette population n’a pas les moyens financiers d’avoir accès au système judiciaire classique.

L’originalité de ce projet, appelé Alternative Dispute Resolution (ADR), réside dans le fait que ce type de litiges pourrait se résoudre en s’appuyant sur le système traditionnel.

L’association locale se fixe comme principaux objectifs de :

  • Renforcer les connaissances sur les droits de jeunes travailleurs et du système ADR auprès des membres de 15 structures traditionnelles existantes (les comités de quartier, qui représentent 300 personnes y compris 75 travailleurs) issues des bidonvilles de la capitale.
  • Garantir le suivi de cette formation auprès des représentants de ces structures et des jeunes travailleurs (6 sessions au cours du projet de 2 ans).
  • Sensibiliser la population de Nairobi sur les droits et devoirs des travailleurs domestiques (diffusion d’un programme radio hebdomadaire de 15 minutes durant 10 mois, cible 600.000 personnes) ainsi que les autorités locales des bidonvilles de Mathare et Kibera et des 2.700 proches des membres des comités de quartier.

Le budget détaillé du projet est de € 38.556.
Les autorités locales mettent à disposition les salles pour les formations. Certains frais liés à ces formations sont pris en charge par les associations de résidents (boissons, snacks). Des étudiants en sociologie seront impliqués (stagiaires) à contribuer bénévolement à la mise en œuvre du projet.

L’association IDAY International sollicite une allocation de € 35.929 pour ce projet.

Une allocation de € 30.000 est attribuée à ce projet.

Evolution

Le projet a débuté en 03/2019 et évolue comme annoncé.