NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
317
Montant
€ 100.000
8/12/2021
Lieu
Haut-Ittre - Belgique
Exécution
12/2021 – 08/2022
Association
LA MAISONNÉE asbl
Projet
Projet d’extension pilote : hébergement de 10 personnes vieillissantes porteuses de handicap mental à double diagnostic.
Description

L’asbl La Maisonnée est un Service Résidentiel pour personnes adultes à handicap mental modéré.
Active depuis 50 ans, subventionnée et agréée par l’AViQ, elle héberge toute l’année, 24 heures sur 24, 38 (2021) résidents âgés de 29 à 70 ans.

L’association part du principe que, derrière le handicap, la personne a des compétences qu’il faut rechercher et mettre en valeur. Elle oriente ainsi chaque pensionnaire vers des ateliers destinés à épanouir, valoriser et développer ces compétences afin de l’amener à découvrir et utiliser les moyens les plus adéquats pour lui. Le but est qu’il puisse vivre en accord avec lui-même et le plus en harmonie possible avec son environnement.

L’espérance de vie des personnes porteuses d’un handicap mental s’est allongée pour être à ce jour quasiment équivalente à celle des personnes sans handicap. Du fait du vieillissement de cette population, un nouveau problème est né : celui de l’apparition de maladies mentales pour les personnes porteuses d’un handicap mental.

La survenance de cette comorbidité est 3 à 4 fois supérieure à la population générale.
Près de 4 personnes sur 10 porteuses d’un handicap mental risquent donc, à partir de 40 ans, d’être impactées par le « double diagnostic », une population rejetée tant par les institutions pour handicapés que par les hôpitaux psychiatriques car elle ne rentre plus dans une catégorie propre reconnue. Cette situation critique se retrouve dans de nombreux pays. Nombre de parents se retrouvent en fin de vie avec leur enfant toujours à charge, ne sachant ce qui lui adviendra après leur décès.

La Maisonnée construit actuellement un nouveau bâtiment, sélectionné en 2015 comme projet pilote par la Région Wallonne.
Il est adapté aux personnes souffrant du spectre de l’autisme avec double diagnostic : le handicap mental conjugué, avec le vieillissement, aux maladies mentales.

Il permettra d’accueillir 10 résidents dans un cadre d’hébergement adapté aux besoins spécifiques de cette population, un lieu de vie singulier et non un service hospitalier.
Cette solution permet d’éviter l’exclusion et l’enfermement des résidents en période de crise, la prise en charge temporaire par du personnel spécialisé dans un bâtiment sécurisé au sein de la structure existante, tout en préservant les autres résidents et le personnel d’encadrement du stress que ces périodes provoquent.

Ce nouveau service pourra de plus venir en aide à d’autres institutions d’hébergement de la région.

Le chantier, débuté fin 2019, devrait se terminer fin août 2022, avec un retard dû à la faillite du premier entrepreneur, non sans conséquences budgétaires (+ € 137.039 sur le budget prévu).

Le coût du projet, dernières évolutions de prix connues à ce jour, est de € 1.901.123 TVA comprise.
Le financement est couvert à raison de € 1.800.000 : subsides AViQ 513.000, CAP48 110.000, asbl Constellations 225.000, dons privés 200.000, apport sur fonds propres 402.000. Total € 1.450.000.
La Fondation M-M Delacroix, très favorablement disposée, devrait donner l’accord définitif d’un prêt à 0% remboursable sur 5 ans (après fin des travaux) de € 350.000 avant fin d’année.

L’association sollicite une allocation de € 100.000, elle ne peut se permettre d’engagements supplémentaires d’autant que les subsides de fonctionnement complémentaires ne seront pas libérés avant 2023.

Evolution

Le projet est en cours depuis décembre 2021 et il devrait se terminer en août 2022.