NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
71
Montant
€ 39.000
10/06/2011
Lieu
Kampala - Ouganda
Exécution
2011/2012
Association
Enfance Tiers Monde asbl
Projet
Programme de bien-être pour les habitants et enfants de bidonvilles
Description

Cette association, déjà rencontrée lors du projet n°53, est reconnue pour ses actions dans les pays en voie de développement dans le domaine des soins de santé, de l’éducation et des problèmes sociaux.

Elle intervient dans ce projet pour le compte d’une Congrégation autrichienne dont les Sœurs sont présentes depuis cinq ans dans les bidonvilles de Soweto et Masese (près de la capitale Kampala) où sévissent la malnutrition, une mortalité infantile très élevée, la malaria et d’autres maladies caractéristiques des zones de grande pauvreté à l’habitat précaire. Elles ont proposé un programme de développement intégral dont bénéficieront directement 2.000 personnes, indirectement le double: accueil, soins de santé, nourriture, mais aussi remèdes à la scolarité non suivie et à l’absence de débouchés.

Le montant sollicité (89% du budget) sera consacré aux soins de 200 enfants de moins de 5 ans et de 200 femmes enceintes au travers des permanences médicales récemment ouvertes à l’initiative de la Congrégation. Le second objectif est de suivre l’éducation d’une centaine d’enfants de moins de 10 ans et de 80 filles en rupture de scolarité.

Une allocation de € 39.000 est accordée à ce projet.

Evolution

Le rapport intermédiaire détaillé (07 à 12/2011) de l’association est à disposition :, il fait notamment état durant la période de 696 bénéficiaires de soins de santé (pathologies graves), 43 femmes enceintes suivies régulièrement, et 85 enfants sous-alimentés dont 35 de moins de 4 ans. Sur le plan de l’éducation, 125 enfants sont scolarisés (en enseignement maternel, primaire et secondaire). 

Les objectifs fixés ont largement été dépassés, les services rendus à la population sont détaillés dans le rapport annuel 2012 : 11.770 malades traités, 140 enfants souffrant de malnutrition sauvés, 130 enfants abandonnés intégrés dans l’enseignement de base, plus de 6.500 personnes des bidonvilles ont été sensibilisés aux mesures d’hygiène et de santé, d’autres encore à la prévention du sida.