NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
257
Montant
€ 9.000
10/06/2020
Lieu
WALUNGU – R.D. Congo – Sud Kivu
Exécution
2020/2021
Association
INGÉNIEURS SANS FRONTIÈRES – ISF asbl
Projet
Potabilisation des eaux de toitures du Centre de santé de Burhale
Description

L’association a été fondée en 1990 par les associations des écoles d’ingénieurs civils et agronomes de la Communauté Française de Belgique (Universités de Bruxelles, Liège, Louvain-la-Neuve, Gembloux, Mons) afin de réunir tous les masters et étudiants volontaires des différentes disciplines qui souhaitaient prêter assistance et apporter leurs compétences aux populations des pays en voie de développement.

Elle vise à améliorer le sort des populations les plus vulnérables, en réalisant des projets ou en partenariat étroit avec des porteurs de projets locaux, avec lesquelles elle collabore sous forme d’études et de missions techniques. Elle recherche des financements publics et privés pour leur réalisation.

Le projet présenté concerne l’alimentation en eau potable du Centre de Santé de Burhale (Bukavu – RD Congo – Sud Kivu) disposant de 30 lits et traitants 70 malades en journée. Le Centre dessert une population de 45.000 habitants répartie dans 49 villages.

L’Association Belgique Bukavu (ABB) a sollicité en 2017 l’intervention d’ISF devant les difficultés rencontrées à installer un système adéquat d’épuration d’eau.
Cette association s’est déjà largement investie dans la réfection des installations du Centre après le tremblement de terre de 2008 : mobilier et matériel médical, installation de panneaux photovoltaïques pour l’éclairage et les circuits électriques, fourniture d’une ambulance, incinérateur de déchets, construction de sanitaires et d’un bâtiment pour les consultations pré et post natales ainsi que les vaccinations des enfants en bas âge. Elle a également assuré la formation de la population à la prévention des maladies hybrides, la malaria, les pneumonies et la malnutrition. Elle expédie deux fois par an des médicaments et du mobilier spécialisé de seconde main et a mis en place un système de mutuelle de santé qui compte aujourd’hui 3.000 membres cotisants (€ 3/an).

L’objectif du projet est de sécuriser l’approvisionnement de 250 litres/jour en eau non potable mais filtrée, et de 450 litres/jour en eau potable, pour les malades et les 17 membres du personnel soignant. Ces objectifs permettront dans le futur d’augmenter de 20% la capacité d’accueil actuelle, insuffisante.

Après étude sur place, le choix s’est porté sur la technique de nanofiltration (germes bactériens et virus compris) et l’exécution du cahier des charges, d’une durée d’un an, sera confiée à une entreprise de construction locale, sous le contrôle permanent d’un technicien ISF.
Une installation photovoltaïque produira l’énergie nécessaire pour le groupe hydrophore depuis la citerne d’entreposage.
Trois techniciens seront formés pour assurer la maintenance de l’installation, tandis qu’une formation à l’hygiène de l’eau dans les soins sera assurée parmi le personnel.
ISF vérifiera également durant 1 an l’état des installations.

Le coût du projet est de € 80.400. Une exemption des droits de douanes sur le matériel a été obtenue.

Le bailleur de fonds principal (VIVAQUA Bruxelles, distributeur d’eau sur la Région de Bruxelles Capitale, tenu de réserver une partie déterminée de ses recettes au FSI – Fins de Solidarité Internationale, sous le contrôle du délégué du Ministre Président de la Région et de Bruxelles Environnement) intervient pour € 57.600.
L’association ABB intervient pour € 12.500 et ISF engage € 1.300 sur ses fonds propres.

Le projet a démarré en février 2020 (expédition des marchandises).

L’association sollicite une allocation de € 9.000 pour le solde du financement.

Evolution

Le projet est en cours et suit son cours selon le calendrier prévu. Il devrait se terminer en août 2021.