NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
203
Montant
€ 220.000
13/06/2018
Lieu
Wavre - Belgique
Exécution
2018/2022
Association
Pouvoir Organisateur du Grand Tour asbl
Projet
Pérennisation d’écoles d’enseignement spécialisé (type 2 et 7)
Description

L’association est l’autorité de fait responsable de l’école spécialisée de type 2 (retard mental modéré à sévère – difficultés cognitives) qui existe depuis 1959 et fait partie du réseau scolaire Libre non confessionnel (FELSI). Elle occupe des bâtiments situé à Wavre appartenant à l’asbl (patrimoniale) Équipe du Grand Tour qui confère par acte notarié un droit de superficie pour le site à la première.

Actuellement, l’école accueille une trentaine d’élèves de 3 à 14 ans, répartis en 3 classes. L’équipe pédagogique actuelle complète compte 19 personnes. Un plan individuel d’apprentissage est établi pour chaque enfant.

L’école doit faire face à deux défis de taille : l’un est financier, ses comptes annuels ne parviennent à l’équilibre que grâce à de modestes dons récoltés lors d’actions de petite envergure (soupers, tombola) ; l’autre est humain, elle ne peut faire face aux nombreuses demandes résultant du manque de structures équivalentes dans la région.
De plus, ses locaux actuels sont anciens et nécessitent à court terme une rénovation profonde. Mais les subsides de fonctionnement provenant de la Communauté Française ne peuvent être utilisés pour des frais de rénovation.

Si des subventions sont allouées par enfant dans chaque type d’enseignement, reste que le seuil d’équilibre financier de l’école se situe à environ 45 enfants.
Le présent projet est à la hauteur de ses défis : accueillir plus d’enfants (deux classes) et profiter de l’économie d’échelle pour rénover ses locaux actuels.

Une opportunité s’est présentée : une implantation maternelle de type 7 (classe de langage), située à Bossut-Gottechain/Grez-Doiceau (commune jouxtant Wavre) cherchait un repreneur. Le Pouvoir Organisateur du Grand Tour a conclu un accord établissant que cette entité rejoigne administrativement l’École du Grand Tour à partir du 1er septembre 2018, portant le nombre total d’élèves à à 42.

La Communauté Française a donné son accord pour la fusion en date du 27 avril 2018.

L’objectif du projet est de regrouper le plus rapidement possible les deux écoles sur le site de Wavre et pour ce faire de construire sur son terrain une nouvelle aile de 240m2.  Celle-ci pourra à la fois accueillir une quinzaine d’élèves du type 7 et recueillir certains services situés dans l’ancien bâtiment, ce qui permettra d’augmenter l’accueil du nombre d’enfants de type 2.
La première phase du projet global est de construire cette unité et ensuite de rénover les anciens bâtiments. L’Urbanisme est favorable au projet présenté.

Le budget global de construction des nouveaux locaux a été estimé à € 550.000 (TVA et honoraires compris) qui pourra être couvert à raison de 60% des travaux (ou € 300.000) par  des subventions de la Communauté Française disponibles dans l’enveloppe réservée à la création de nouvelles places dans les régions en déficit d’offres, ce qui est le cas. Une condition toutefois : la bonne fin du projet doit être prouvée, c’est à dire que le solde du financement doit être couvert. La durée des travaux est de 18 mois après accord de la Communauté Française.

Le budget de rénovation des anciens locaux est quant à lui estimé à € 200.000.
Le plan budgétaire sur les quatre prochaines années montre que le montant des subventions de fonctionnement augmentera de 60%, sans que les frais généraux ne suivent  la même proportion, ce qui dégagera une marge financière.
Pour financer cette rénovation, l’école peut faire appel au Plan Prioritaire des Travaux de la Communauté Française à concurrence de 70%, le solde étant financé soit par des fonds propres soit par un prêt (au maximum € 60.000 à un taux de l’ordre de 1,25%) de la Fédération Wallonie-Bruxelles dont le remboursement serait supportable pour les finances de l’école.

L’association introduit une demande pour une allocation de l’ordre de € 250.000.

Une allocation de € 220.000 est attribuée à ce projet sous réserve de l’octroi des subsides de la Communauté Française.

Evolution

La décision de la Communauté Française est attendue pour septembre 2019.