NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
134
Montant
€ 124.000
06/07/2015
Lieu
Tarija - Bolivie
Exécution
2015/2016
Association
Educcion y Futuro EDYFU ONG
Projet
Mise en place d’une briqueterie à but social pour financer le Centre éducatif et d’Assistance sociale
Description

Cette association fait un travail remarquable dans son Centre éducatif et social Almanecer en plein quartier de Muros Blancos à Tarija, ville située dans une région très pauvre de la Bolivie (voir les projets n°45 et n°104.) Elle intervient au profit des populations des montagnes qui, de par la fermeture des mines et les maigres revenus de l’agriculture (en altitude), migrent vers des centres urbains n’offrant que peu de solutions à leur condition.

L’association a déjà mis en œuvre avec succès plusieurs projets générateurs de revenus et souhaite à présent amplifier ce mouvement, qu’elle estime indispensable pour sortir de l’aumône permanente, et fournir de la sorte quelques emplois correctement rémunérés à certains de ses bénéficiaires.
Elle vient en aide à 400 enfants de moins de 12 ans, 200 jeunes de moins de 18 ans et 150 adultes, principalement des femmes.
En collaboration avec l’association belge El Almanecer (qui intervient pour 50% dans son budget annuel mais doit revoir ses ambitions à la baisse), l’association locale couvre 55 bourses d’études, nourri 70 enfants en situation critique chaque jour, accueille 24 enfants gratuitement dans la crèche pour permettre aux mamans de travailler, prodigue gratuitement des soins dentaires à 400 personnes, accorde 50 micro-crédits chaque année, permet à 48 familles de bénéficier des récoltes des potagers sociaux.
Mais si elle veut poursuivre durablement ses activités sociales et humanitaires, elle doit rapidement augmenter ses capacités d’autofinancement car les dons sont chaque année plus difficiles à obtenir, et les besoins sont en hausse.
Le secteur économique porteur est celui de la construction, le parc est très ancien, les besoins de logements ne sont pas satisfaits.
L’association a fait une étude approfondie des besoins corroborée par des spécialistes du secteur : il existe une carence importante de briques creuses. Or, l’argile, le matériau de base, est à proximité immédiate, l’énergie (alimentation des fours) ne fait pas défaut, les équipements sont simples à acquérir, les techniques également.
Elle a donc pris la décision de chercher des sources de financement pour réaliser une briqueterie sous forme d’entreprise sociale.

Le projet doit être réalisé en deux étapes : l’acquisition du terrain et ensuite, la construction des bâtiments et les équipements. La durée totale est d’environ 18 mois.
L’étude de faisabilité et de rentabilité montre qu’après six mois d’activité, l’équilibre financier serait atteint et qu’ensuite, le rendement net permettrait de couvrir environ 50% des besoins financiers de l’association.
Le budget total du projet est de € 155.986,46. L’association et ses partenaires assurent environ 20% de cette somme, en dehors des frais de lancement et d’approvisionnement des premiers achats de matières premières. Elle sollicite une allocation de € 124.000.
Les fruits de cette activité reviendront entièrement aux œuvres sociales de l’association.

Une allocation de € 124.000 est attribuéelibérable à mesure de l’avancement des travaux et des acquisitions, avec avance si nécessaire.

Evolution

Les travaux prévus en 2016 n’ont pas été réalisés, les actes d’achat du premier et du second terrain ont rencontré des velléités et oppositions diverses. Le projet d’activité génératrice de revenus au profit au Centre social a été modifié : des bâtiments seront construits dans le Centre pour l’accueil d’étudiants stagiaires étrangers lesquels, pour un loyer modique, seront logés et nourris dans le Centre, tout en venant en aide à l’encadrement existant. Cette modification est acceptée en 05/2017.
Les travaux sont terminés en 12/2018 et les premières stagiaires occupent les bâtiments.