NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
140
Montant
€ 60.000
06/07/2015
Lieu
International - Afrique
Exécution
2014/2016
Association
International Day of the African Child and Youth IDAY aisbl
Projet
Mettre fin à la violence contre les enfants travailleurs domestiques par la réglementation et l’éducation
Description

Plus de 80% des travailleurs domestiques en Afrique de l’Est sont âgés de moins de 30 ans. Absence de contrat, de protection sociale, de congés payés, de protection juridique, de formation, ils vivent dans des conditions d’extrêmes pauvreté et vulnérabilité, qui s’apparentent pour beaucoup à une situation d’esclavage moderne.

Face à cette problématique et dans le cadre de ce projet, 14 organisations coordonnées par le réseau de l’association IDAY et ses partenaires locaux ont réalisé des enquêtes nationales au Burundi, RDC, Rwanda, Ouganda et Kenya pour mieux appréhender la situation des travailleurs domestiques, et en particulier celle des enfants. 22.000 personnes ont été interviewées dans les cinq pays.
Sur base des résultats alarmants révélés par ces enquêtes, cette association a lancé des campagnes de communication pour sensibiliser la population locale aux droits des travailleurs domestiques et en particulier, pour lutter contre le travail des enfants. Cette sensibilisation s’accompagne d’un plaidoyer auprès des autorités pour réglementer la profession et offrir des formations adaptées aux travailleurs domestiques. Il faut par ailleurs garantir qu’aucun enfant en-dessous de l’âge minimum légal de travail n’exerce le travail domestique au dépend de son éducation et de ses droits fondamentaux.

Si la problématique est vaste, les efforts concertés de la société civile et des gouvernements des cinq pays ont permis d’obtenir des résultats prometteurs. Une solide structure régionale et locale a été mise en place et un large public se mobilise désormais pour l’amélioration des conditions de travail des domestiques et de protection des enfants en situation de travail domestique.

L’ensemble de ce projet nécessite une enveloppe de € 1.2 million. Elle est couverte à 84% par divers bailleurs de fonds dont l’Union Européenne pour 75% du total.
NIF soutient ce réseau depuis près de dix ans (voir le projet n°57).

Une allocation de € 60.000dont € 40.000 en 2015 et le solde l’année suivante, est attribuée à ce projet.

Evolution

Dans la prolongation des acquis de ce projet, l’Organisation Internationale du Travail souhaite travailler étroitement avec IDAY dans les prochaines années. Cette dernière promeut en effet des programmes de formation adaptés aux jeunes travailleurs domestiques en âge de travailler. Des expériences pilotes ont déjà été menées en RDC, au Burundi et au Rwanda par différents partenaires. Les jeunes formés en alphabétisation, en coupe-couture ou encore en art culinaire, bénéficient de meilleures conditions de travail et les relations avec l’employeur s’améliorent. Le réseau cherche donc à développer ces expériences pilotes à plus large échelle en collaboration avec les gouvernements de ces pays, les partenaires internationaux et les donateurs privés.

Le projet est terminé début 2017, l’association poursuit ses actions.