NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
247
Montant
€ 10.750
9/12/2019
Lieu
Divers – Burkina Faso
Exécution
2020
Association
Fondation Chrëschte Mam Sahel - Chrétiens pour le Sahel C.P.S ONG D
Projet
Faciliter l’accès à l’éducation fondamentale dans 7 villages
Description

La Fondation Chrëschte mam Sahel – Chrétiens pour le Sahel a été créée en 1984 et agréée en 1986 par le Ministère des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg (M.A.E.E.). Elle s’est assignée pour mission de promouvoir la dignité et faciliter le développement de la personne humaine, d’œuvrer pour la justice sociale et de lutter contre la pauvreté ayant pour objectif principal l’autopromotion des populations et la prise en charge de leur propre développement local.
CPS  bénéficie de subventions de la part du M.A.E.E., depuis 2001 au travers d’accords-cadres renouvelés, pour la mise en œuvre de projets de développement au Burkina Faso.
Elle mène également des projets de sensibilisation au Luxembourg, cofinancés par le MAEE, seule ou conjointement avec d’autres acteurs du secteur.

Le partenaire local pour ce projet, l’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES-Caritas) à Bobo Dioulasso, existe depuis 1998 et a été reconnue d’utilité publique en 2013.
L’association intervient dans les domaines de la production (agriculture, élevage, environnement) et de son soutien (énergie, hydraulique, commerce), dans le secteur social (formation continue, alphabétisation, santé) et enfin dans le renforcement des capacités d’intervention auprès des groupes vulnérables.
C’est une organisation de référence en matière de promotion sociale et de solidarité et elle dispose des ressources humaines qualifiées.

Le projet se réalisera en 2020 dans 8 villages différents dans le domaine de l’éducation fondamentale (enseignement primaire), au bénéfice de 1.400 enfants et du corps enseignant, afin d’offrir aux uns comme aux autres des conditions de travail décentes.

Il consiste à reconstruire une école datant de 1963 à Koreba, une nouvelle à Kongodjan, chacune de trois classes, et à les équiper de latrines et d’un système d’électrification solaire.
Devant l’insuffisance et la vétusté des équipements, des latrines seront également construites dans les écoles existantes de Bakaribougou, Dogotalama, Yéguéré et Kogoma, tandis que celles de Bakaribougou et Balla verront l’installation de panneaux solaires.

Ces investissements font partie d’un vaste programme de développement intégré (2019-2023) qui couvre également les secteurs de l’agriculture, de l’accès à l’eau et de l’assainissement dans la même région.

Le coût de cette partie du projet est de € 116.471. Il est financé à 80% par le M.A.E.E. et la contribution financière collectée dans les villages bénéficiaires est de 1,5%.

L’association demande une intervention de € 21.547 (18,5 %) pour l’année 2020, correspondant à celle de l’exécution du projet.

Une allocation de EUR 10.750 est attribuée à ce projet.

Evolution

Les modalités d’exécution du projet sont fixées, le calendrier de réalisation également.