NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
146
Montant
€ 180.000
27/12/2016
Lieu
Belgique
Exécution
2017/2019
Association
Education sans Limites asbl
Projet
Education inclusive pour tous, un projet pour maintenant
Description

La Convention des Nations Unies de 2006 « L’Ecole pour Tous », signée et ratifiée par la Belgique, définit l’éducation inclusive des enfants handicapés comme les piliers centraux dans une société où les différences doivent être accueillies en égalité et vues comme un enrichissement.

Le projet présenté décrit la réalité que vivent les parents d’enfants porteurs de trisomie, dont l’handicap permettrait à certains de suivre une scolarité dans l’enseignement normal ou dans l’enseignement spécialisé des types 1 et 2, suivant ses possibilités.

A l’heure actuelle, il est quasiment impossible d’inclure les enfants trisomiques dans l’enseignement normal malgré qu’il lui soit généralement très bénéfique. Or le suivi particulier dont a effectivement besoin cet enfant (tout comme certains autres, par exemple les enfants dyslexiques), lui permettrait de s’épanouir dans un milieu qui lui assurerait une certaine autonomie future, et non pas sa relégation toute sa vie durant dans le handicap lourd.
Des aides financières importantes existent cependant auprès des Pouvoirs public pour permettre l’inclusion de ces enfants, mais elles ne sont tout simplement pas sollicitées ni par les écoles normales ni par les écoles spécialisées .
Le personnel enseignant n’est pas formé à l’inclusion, et les procédures, inhabituellement utilisées et donc méconnues, sont lourdes et lentes.
Le résultat : ces enfants ne peuvent être éduqués que par les parents, cette solution par défaut ayant des implications familiales, sociales et économiques, en plus de les condamner à une future exclusion sociale, une fois devenus adultes et les parents disparus. Que leurs enfants rejoignent l’enseignement spécial n’est pour les parents pas une solution envisagée.

L’objectif de ce projet, déjà en cours depuis la création récente de l’association, extrêmement compétente et méritante, est de démontrer aux écoles, aux professeurs et aux parents que le processus d’inclusion dans l’enseignement normal est tout à fait possible. Elle souhaite le prouver en réussissant l’inclusion de douze enfants sur une période de 3 ans, et dès lors mettre en place, en accord avec les Autorités de tutelle (qui suivent déjà les expériences en cours avec intérêt dans la région francophone du pays), les outils de communication et de suivi qui rendront l’inclusion non plus exceptionnelle, mais faisant partie d’une vision commune de la vie en société.

Le récent Pacte d’Excellence de l’Education, encore au stade de projet, même s’il ne fait aucune référence directe aux enfants trisomiques dans le cycle de l’enseignement normal, se met comme objectif de diminuer fortement le nombre d’enfants dirigés systématiquement vers l’enseignement spécial. Ceci en vertu du but premier de ce Pacte qui veut que « l’enseignement soit le premier vecteur de développement personnel et collectif et qu’il réponde à une approche personnalisée ».

L’association, qui ne bénéficie actuellement d’aucune aide, demande de lui allouer sur une période de 3 ans la somme de € 180.000, ce qui lui permettra de publier un livre blanc sur l’inclusion de douze enfants dans l’enseignement normal ou, si, et seulement si nécessaire, spécialisé; elle se chargera d’aider les écoles dans toutes les démarches de subsides, du suivi personnalisé des enfants et des parents, de participer activement à la formation des enseignants et de faire en sorte que l’enfant puisse poursuivre son cursus jusqu’à son terme.
Elle prend en charge sur ses fonds propres les frais d’administration, de déplacement et de matériel.

Une allocation de € 180.000 est accordée à ce projet.

Evolution

Débuté fin du premier trimestre 2017, le programme d’intégration et les diverses actions auprès des écoles d’enseignement traditionnel suit son cours.