NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
70
Montant
€ 630.000
10/06/2011
Lieu
Mwetshi et Bena Tshiadi - R.D du Congo
Exécution
2011/2012
Association
Médecins du Monde Belgique asbl
Projet
Economie de la santé – R.D. du Congo
Description

Cette association a déjà mené à bien des projets importants (voir projets 13, 19 et 67) dans lesquels elle a prouvé ses capacités à démontrer aux autorités nationales et internationales la nécessité de ses actions et les résultats de sa méthodologie, tout en assurant les soins de santé aux populations, la mise en place des structures et des approvisionnements, et la formation du personnel. Ces projets sont à présent repris, dans les délais qui étaient prévus, par les autorités compétentes. Elle n’y joue plus qu’un rôle de conseil.

Le projet actuel consiste à démontrer, après déjà six ans d’activités sur place et dans un délai de trois ans, qu’il lui est possible d’enregistrer une baisse significative des taux de mortalité et de morbidité de certaines maladies actuellement beaucoup trop élevés. Le projet vise une population de 210.000 personnes dont 41.000 femmes en âge de procréer.

Le pivot de cette démonstration est le budget des soins de santé annuel consenti par habitant. Le soutien de la Coopération belge était de € 2,43/habitant. L’ONG propose de le majorer de 50% et  d’étudier les résultats obtenus. La méthode consiste à passer d’un appui au système de santé (supervisions, formations, équipement, approvisionnement en médicament) à un appui au système ET aux prestataires de santé (coaching individuel).

Cette couverture supplémentaire doit permettre d’assurer un saut qualitatif démontrable au terme des trois ans de soutien que l’association sollicite, avec la volonté de présenter cette démonstration à d’autres associations et ONG du secteur des soins de santé et aux bailleurs de fonds comme la Banque mondiale ou l’Union européenne.

Une allocation de € 630.000 est octroyée au projet.

Evolution

Le premier rapport intermédiaire à fin 2011 (01/2012) fait état des problèmes rencontrés et des mesures prises.  Un encadrement de MdM renforcé sur le terrain et une formation ciblée des cadres permettront de faire respecter les procédures par le personnel soignant et administratif. Là où cette situation est maîtrisée, les perspectives en matière de soins et de prévention sont atteintes. Cause extérieure à laquelle MdM s’attache : l’aménagement de 50 sources d’eau dans deux zones de santé.

A fin 2012 et en 06/2013, il apparaît que les objectifs principaux sont en ligne des prévisions ; il y a toutefois une diminution des recettes dans les centres de santé, à cause d’une nouvelle tarification instaurée en 2013 par période de maladie, ayant pour objectif de réduire la barrière financière et de permettre à tout individu (zone d’artisanat agricole avec 35% de la population en insécurité alimentaire – 14% en malnutrition) d’accéder aux soins. 

Ce projet est repris par le Département du Développement international du Royaume-Uni avec extension à 58 zones de santé (actuellement 3) et un budget de santé par habitant de € 10 (le présent projet l’a porté de 2,43 à 3,64).