NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
128
Montant
€ 250.000
24/12/2014
Lieu
Grendel - Belgique
Exécution
2015/2017
Association
Point d’Eau asbl
Projet
Création d’un centre de jour pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et d’un service résidentiel pour personnes (poly)handicapées vieillissantes
Description

Cette association existe depuis 1981, située à la frontière du Grand Duché de Luxembourg, elle accueille aujourd’hui 49 personnes lourdement handicapées (handicaps physiques et mentaux) ; 80 personnes y travaillent chaque jour. Elle est reconnue par les Services Publiques belges et subsidiée par journée et pour les soins. Les bâtiments ont été construits essentiellement grâce à des fonds privés récoltés au cours des ans à l’initiative de l’association et de ses bénévoles.

Un nouveau projet concerne la création d’un centre d’accueil de jour de douze personnes de plus de 60 ans atteintes de la maladie d’Alzheimer. Cette structure évoluerait vers une prise en charge complète par la suite (40 personnes). Ce type d’établissement n’existe pas dans la région et fait cruellement défaut. Il a pour but de permettre l’amélioration de la qualité de vie des malades, de soulager quelque peu les familles souvent désemparées et épuisées, de les guider dans l’appréhension et la gestion de la maladie.
Une fois cette première unité en place, reconnue et subsidiée, elle pourrait être transformée en maison d’accueil de jour et de nuit.

Conjointement, et sur le même site, l’association souhaite répondre à un besoin pressant : le logement de personnes lourdement handicapées vieillissantes dont la population augmente dans sa structure actuelle et qui nécessitent une approche thérapeutique différente. Ce déplacement permettrait de libérer vingt places pour l’accueil de jeunes personnes handicapées dont la liste d’attente ne cesse de grandir.

Le projet présenté concerne la première phase de cette importante évolution de l’association. Il est évalué à € 2.000.000, soit ¼ du budget total. La demande d’allocation s’élève à € 300.000 afin de permettre le démarrage du projet avec la mise en chantier du premier bâtiment qui serait réalisé à partir du second trimestre 2015. Le terrain a été mis à disposition par la Commune d’Attert. Une fois cette étape franchie, des revenus permettront de rembourser si nécessaire un prêt bancaire pour les constructions, tandis que la collecte de fonds privés se poursuivra.

Le projet est sélectionné, une allocation de € 250.000 est attribuée.

Evolution

Le projet est reporté « sine die » étant donné l’absence de moyens de financement publics dans le cadre de la nouvelle politique découlant de la récente mise en place par le Gouvernement Wallon de l’organe de gestion des populations handicapées (AVIQ) et dans l’attente des appels à ce type spécifique de projets. La Fondation accepte cependant d’honorer les frais d’Architectes et d’Ingénieurs exposés pour l’élaboration du dossier (€ 13.754,89). En 2018, l’association remporte 2 appels à projets (voir projet 177).