NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
162
Montant
€ 116.486
12/06/2017
Lieu
Poura - Burkina Faso
Exécution
2017/2018
Association
Fondation Dr Elvire Engel FDEE asbl - ONG
Projet
Construction d’un internat pour filles scolarisées de la commune de Poura
Description

Le Dr Elvire Engel, médecin gynécologue, s’était fixé comme objectif de s’engager auprès des plus pauvres au monde et plus spécialement auprès des femmes et des enfants au Burkina Faso. Elle a créé sa propre Fondation le 17 mars 2004. Atteinte d’une maladie incurable, elle décède le 19 août de la même année. Les membres fondateurs ont voulu assurer la pérennité de ses missions.

La Fondation Dr Elvire Engel, a.s.b.l. et ONG-D, a pour objet de réaliser des projets de santé et d’éducation pour les femmes et les enfants au Burkina Faso par des aides matérielles et financières.

Voici quelques projets réalisés depuis 2004 :

  • Formation de 400 agents pour un environnement écologique dans le centre Tond Tenga ;
  • Construction d’écoles primaires à Poura et à Bingo ;
  • Construction d’un lycée de filles à Poura ;
  • Depuis 2012, prise en charge annuelle de 50 femmes et 50 enfants vivant avec le VIH/SIDA par un(e) infirmier(ère) dans des quartiers périphériques de Ouagadougou.

Le projet d’internat dont il est question est né d’un constat : les filles sont largement sous-représentées par rapport aux garçons dans l’enseignement secondaire (ratio fille-garçon = 0,62 en 2014). Afin de remédier à cette inégalité, la FDEE, avec son partenaire local l’ANDP (Association Ninidua pour le Développement de Poura), a construit en 2014 un lycée pour filles dans la commune de Poura. À son ouverture en 2014, ce lycée accueillait 200 filles et 194 garçons.
Les responsables du lycée ont constaté un taux élevé d’abandon d’études par les filles, lié aux réalités socio-économiques du monde rural burkinabé : mariages forcés, grossesses non-désirées, long trajet à effectuer pour se rendre au lycée.

Afin de leur donner toutes les chances de terminer leurs études secondaires, et d’entreprendre éventuellement des études universitaires, la FDEE et l’ANDP ont décidé de construire une structure d’accueil et d’hébergement pour filles à côté du lycée de filles et non loin du lycée départemental de Poura.
L’Internat pour Filles de Poura (IFP) a ainsi pour but d’offrir à 100 filles un lieu de vie protégé et surveillé, un espace d’étude, de révision et d’échange.

L’IFP comprendra des dortoirs, un réfectoire, une salle informatique et des ateliers. Les résidentes se verront proposer un programme d’activités parascolaires comprenant des sensibilisations sur les responsabilités et les droits civiques des femmes, le décryptage de l’actualité, du leadership, des relations de genre, de la sexualité et de la planification familiale. Certains de ces sujets seront proposés aux familles des filles, aux autres élèves des lycées et aux habitants de Poura.
Pendant que les résidentes suivent les cours dans les lycées, les ateliers de l’IFP seront ouverts à des jeunes filles déscolarisées pour acquérir des compétences en couture, tissage et cuisine, afin de favoriser leur insertion dans le monde du travail.

Pour couvrir les frais de gestion, l’inscription à l’IFP (6.000 FCFA/mois, soit 10€), ainsi que les formations des jeunes filles déscolarisées (50.000 FCFA/an, soit 75€), sont payantes. L’IFP sera géré par un comité composé des parties prenantes dans le projet, l’ANDP, l’Association des parents d’élèves, le Lycée départemental de Poura, le Lycée pour filles de Poura, la Commune de Poura et l’Association des mères éducatives.

Une allocation de € 116.486 est accordée pour ce projet.

Evolution
Le projet se termine fin août 2019, objectifs atteints.