NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
220
Montant
€ 25.000
11/06/2019
Lieu
Tanguiéta, Bénin
Exécution
2019/2020
Association
Chaîne de l’Espoir Belgique CDEB aisbl ONG D
Projet
Chirurgies pédiatriques au Bénin : appui au pôle hospitalier du nord
Description

La Chaîne de l’Espoir Belgique créée en 1997 vise à améliorer la prise en charge des enfants les plus démunis atteints de pathologies nécessitant des soins spécifiques, et plus particulièrement des chirurgies, dans les pays en voie de développement.
Elle a obtenu son agrément ONG en 2004, accréditation prolongée jusqu’en 2027, lui donnant accès aux fonds publics de la Coopération au Développement.
Elle mène des actions de plaidoyer pour la prise en compte des maladies de l’enfant dans les programmes gouvernementaux des pays partenaires et, en Belgique, pour la sensibilisation des inégalités de l’accès et de la qualité des soins dans ces pays.

Sur la période, 237 enfants ont été opérés en Belgique, 1.540 interventions chirurgicales pointues ont été réalisées lors de missions au Nicaragua, au Bénin, en R.D. du Congo, au Rwanda, au Sénégal, en Bolivie, au Chili et Venezuela.

La CDEB mobilise ses appuis lorsqu’une perspective d’autonomisation locale est envisagée et réalisable notamment par la formation du personnel hospitalier au sens large. Des médecins et des infirmières du Sud ont participé à des formations à l’étranger, 11 hôpitaux ont bénéficié d’actions de renforcement (équipements, travaux de rénovation ou de réhabilitation) de leurs unités de chirurgie et services de pédiatrie.
Chaque année, une centaine de volontaires médecins, infirmiers/ières, techniciens et autres professionnels de la santé, issus des hôpitaux universitaires belges partent bénévolement durant une dizaine de jours en mission.

Le projet présenté concerne le renforcement de la pérennisation des activités du service de pédiatrie de l’Hôpital Saint Jean de Dieu (HSJD) de Tanguiéta au Bénin, seule structure apte à accueillir la population de la région du nord du pays pour des soins requérant un minimum de spécialités et qui soit bienveillante à l’égard des plus démunis (il n’existe pas d’assurance maladie publique au Bénin). Il possède 80 lits en pédiatrie (occupation 92%).

Il est axé sur la consolidation qualitative et quantitative de l’équipe médicale pluridisciplinaire sur le long terme.

Il vise un accroissement durable et significatif des recettes de l’hôpital par la mise en place et l’équipement d’un atelier de fabrication de prothèses/orthèses en polypropylène, plus solides, légères, esthétiques, recyclables et plus faciles à travailler par le personnel dont la formation sera assurée.
Cet aspect financier du projet est primordial pour la population desservie, mais également pour dégager quelques moyens supplémentaires pour fidéliser le personnel médical spécialisé.

Une campagne de sensibilisation auprès des entreprises du sud, plus prospères, sera organisée en vue de fidéliser des mécènes au financement à long terme d’un système de solidarité.

Le projet comprend un volet co-financé par la Coopération belge (Wallonie – Bruxelles International) visant à mieux intégrer le HSJD dans le système santé du pays, notamment en amplifiant considérablement la collaboration avec le CHU (Centre Hospitalier Universitaire) de Cotonou,

Le budget total du projet étalé sur 3 ans (2019/2021) est de € 175.890 dans lequel la WBI intervient à concurrence de € 75.000
Une allocation de € 90.000 est sollicitée selon budget détaillé fourni.

Une allocation de EUR 25.000 est allouée à ce projet (budget atelier prothèses et orthèses et outils promotionnels).

Evolution