NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
280
Montant
€ 14.176
17/12/2020
Lieu
SAHEL - Niger
Exécution
2021
Association
AZAWAGH asbl
Projet
Assurer le transport de l’eau, des denrées alimentaires et des produits de première nécessité d’une population démunie
Description

L’association vient en aide, depuis près de 20 ans, aux populations nomades peules de la province de Tahoua au Niger. Ses principaux projets ont été orientés sur l’approvisionnement en eau (forage et entretien des puits), la construction et l’entretien d’écoles, le financement de la scolarisation et de l’alimentation des enfants, le remplacement de l’élevage bovin par celui de chamelles (plus résistantes et produisant lait et viande) et enfin l’achat d’ânes (unique moyen de transport de l’eau et des marchandises).

En 2017, l’Opération Bois de Village a été lancée grâce à des dons privés rassemblés durant plusieurs années. Il s’agit d’un projet de lutte contre l’insécurité alimentaire par la récupération de terres dégradées : 6 000 arbres, d’essences choisies pour leur résistance au climat local, ont été plantés afin de combattre la sècheresse et l’ensablement des zones maraîchères à Adjangafa et Tekinawane.
En août 2020, les derniers 600 plants d’acacia ont été transportés depuis Tchintabaraden jusqu’aux lieux de plantation. Le projet prévoit, dès que les conditions seront réunies, la plantation de légumineux.

Cependant, l’association vit actuellement une crise financière grave.
Une épidémie a décimé une grande partie des ânes, indispensables au transport d’eau destinée aux individus et à l’arrosage des nouvelles plantations d’arbres. Un plan d’urgence prévoyait l’achat de 50 ânes mais leur prix a augmenté de plus du double.
Parallèlement, l’association fait face à un besoin d’aide alimentaire d’urgence pour les familles les plus précarisées, suite à la hausse substantielle des denrées alimentaires de base, des produits importés du Nigéria et d’Algérie dont les frontières ont été fermées pour cause sanitaire.

Elle demande une aide pour l’achat de 39 ânes qui représente un budget de € 14.176 hors frais de négociation et de transport.
Il s’agit d’assurer l’approvisionnement en eau (les puits se situent à 4 ou 5 km) et en denrées alimentaires (le marché se situe à 25 km) de plus de 5 000 personnes.

La faible réserve financière dont l’association dispose est destinée à ses obligations en cours (frais de scolarité, achèvement des plantations).

Une allocation de € 14.176 est attribuée à ce projet.

 

Evolution

Le projet se termine en avril 2021, objectifs atteints dans le cadre du budget.