NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
119
Montant
€ 45.503
21/07/2014
Lieu
Ib’Dnaza - Niger
Exécution
2014/2015
Association
Tagast In Imawalane asbl
Projet
Aménagement du site d’Ib’Dnaza contre les changements climatiques 
Description

Cette association a déjà rentré plusieurs projets (voir les projets n°21 et n°42) pour la création et les extensions du Centre Scolaire d’Ib’Dnaza, dans le sud du Ténéré, qui comprend actuellement 6 classes, 4 dortoirs, des douches et des WC. L’Etat nigérien n’accorde aucune aide aux écoles privées, or Tanout, la ville la plus proche, est à 100km et sans voie de communication, ce qui exclut les enfants des familles d’éleveurs nomades d’une éducation subsidiée.

Le nombre d’enfants accueillis s’élève aujourd’hui à 175, du premier au dernier degré primaire. 13 premiers élèves (88% du nombre présenté) ont été admis dans le cycle secondaire au collège de Tanout.

La coopérative locale créée par les éleveurs prend actuellement en charge 80% des frais de fonctionnement, y compris les salaires des professeurs et la nourriture, le solde est financé par l’association belge promotrice du projet global depuis 2003.

Depuis plusieurs années, des modifications du climat sont constatées dans la région, avec des périodes de sècheresse plus fréquentes mais aussi l’apparition de pluies torrentielles ; celles-ci ont détruit en 2013 une partie du mur d’enceinte, mettant les bâtiments du site et les enfants en péril.

Un rapport du SREX rédigé par le GIEC (voir IPCC branche scientifique du UNEP – United Nations Environnement and World Meteorological Organisation) et les conclusions répercutées sur le site sont jointes à la demande.

Il est urgent de construire des digues de protection en gabion sur 1,5 km et d’ensuite reboiser la zone afin de protéger les installations existantes. C’est un travail d’envergure dont le coût, après consultation des deux entreprises capables d’exécuter ces travaux, représente un investissement de € 45.503.
Cette construction aura de plus l’avantage d’alimenter la nappe phréatique, véritable richesse de cet endroit, et de permettre de créer une zone de maraîchage (fruits et légumes frais) au profit des enfants.

L’association belge qui comble le déficit de l’association locale grâce au dynamisme de ses membres, tous bénévoles, ne peut financer ces travaux. Elle sollicite une allocation couvrant l’ensemble du budget.

L’allocation de € 45.503 est accordée, mais elle constitue l’ultime intervention de NIF Trust sur ce site, les objectifs globaux du Centre étant atteints et sa sauvegarde assurée.

Evolution

Le projet est terminé en octobre 2015.