NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
337
Montant
€ 10.000
28/06/2022
Lieu
Zone Atlantique - Bénin
Exécution
2022/2023
Association
SOS FAIM LUXEMBOURG asbl ONG D
Projet
Amélioration des conditions de vie des producteurs d'ananas
Description

SOS Faim Luxembourg est une ONG D qui lutte depuis 1993 contre la faim et la pauvreté dans six pays d’Afrique au travers d’associations locales reconnues.

Le projet présenté fait partie de l’accord-cadre de coopération conclu entre SOS Faim Luxembourg et le Ministère des Affaires Étrangères et Européennes du Luxembourg pour la période 2019-2023 à hauteur de € 11,2 millions.
Les pays concernés par cet accord sont le Bénin, le Burkina-Faso, le Niger, l’Éthiopie, le Mali et la R.D. du Congo – Sud Kivu.

Le sous-projet présenté se déroule au Bénin où l’agriculture fait vivre environ 8 millions de personnes, soit 70% de la population. Le revenu des agriculteurs est généralement inférieur à 2 $ par jour.

Dans ce pays, la culture de l’ananas permet d’améliorer les conditions de vie des agriculteurs : elle peut être associée, sur une même parcelle, avec les activités maraîchères et céréalières destinées essentiellement à la consommation de la famille, la culture de l’ananas étant destinée à la vente.

Ce projet vise à soutenir la structuration des producteurs d’ananas à travers le partenaire local depuis 2012 : une organisation paysanne (le RéPAB) qui aide ses membres à mieux produire, mieux vendre et ainsi accroitre leurs revenus et améliorer leurs conditions de vie.

Créé en 2003, le Réseau des producteurs d’ananas du Bénin (RéPAB) est une Société Coopérative qui regroupe les producteurs du département de l’Atlantique.
Le réseau regroupe 509 coopérateurs et 1.100 producteurs au travers de 15 coopératives et leur fournit des services adaptés pour la production et la commercialisation de l’ananas. 65% des membres sont de petits producteurs qui cultivent sur une surface de 800-10.000 m² dont ils sont souvent simplement locataires.
Malgré le développement du réseau, de nombreux défis subsistent. La mobilisation des ressources propres demeure encore très faible malgré les différentes activités commerciales. La gestion des activités économiques au sein du réseau doit être revue, et la capacité et l’esprit entrepreneurial coopératif doivent être renforcés afin d’améliorer la performance économique. C’est l’objectif de ce projet.

Le RéPAB démontre une forte volonté d’autonomisation et de développement intégré du réseau (intrants, transformation, commercialisation).
Plusieurs éléments seront mis en place pour viser le seuil économique rentable : la diversification des débouchés commerciaux, la recherche de nouveaux coopérateurs, la mise en place d’une unité de fertilisant organique permettant aux membres un accès assuré et une production de qualité, mais aussi un revenu complémentaire afin de rendre le partenaire local plus autonome.

Débuté en janvier 2022, le projet doit être finalisé pour décembre 2023.

Le coût du projet est de € 100.000, dont 80% sont pris en charge par le M.A.E.E. du Luxembourg.

L’association sollicite une allocation de € 20.000.

Une allocation de € 10.000 est attribué à ce projet.

Evolution

Le projet est en cours selon le calendrier annoncé.