NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
308
Montant
€ 250.000
08/06/2021
Lieu
Jette (Bruxelles) - Belgique
Exécution
2021
Association
ACCUEIL MONTFORT asbl
Projet
Aider l’asbl Accueil Montfort à devenir propriétaire de ses murs
Description

En 1979, Sœur Thérèse et Sœur Marcelle de la Congrégation des Filles de la Sagesse inaugurent à Jette (Bruxelles) la Maison d’accueil « Montfort Center » pour jeunes filles mineures, d’une capacité de 14 places.
En 1985, une seconde résidence « Accueil Montfort » est ouverte pour les jeunes filles de plus de 18 ans qui, à la sortie de la première, ne sont pas encore autonomes.
Rapidement, en 1993, les lieux s’avérant trop exigus, un bâtiment de 16 appartements est construit par les propriétaires sur le terrain existant. Loué, l’immeuble compte également, au rez-de-chaussée, une boutique « vestiaire » gratuite.
Un don permet aux associations d’acquérir un bâtiment proche, qui abrite un restaurant social et aux étages, 4 hébergements pour hommes.

Le restaurant est devenu un Centre de jour pour les personnes de la rue avec repas à prix modique (€ 2,50), vestiaire, consignes (€ 0,50 par semaine), douches gratuites, animations internes et externes et service social.

Les activités des 2 asbl sont partiellement subventionnées par les pouvoirs publics (la COCOF pour la maison d’accueil et la Cocom pour le centre d’accueil de jour).

Ce projet concerne l’asbl Accueil Montfort, qui dispose actuellement de 33 places d’accueil pour femmes, entre 18 et 50 ans, en situation de grande précarité. Chaque année, entre 80 et 90 personnes différentes vivant des difficultés familiales extrêmes, victimes de violences, en grande précarité financière ou issues de parcours institutionnalisés, sont accueillies et accompagnées dans 2 bâtiments. L’un en habitation communautaire (16 chambres individuelles et espaces salon, cuisine et sanitaires communs) et l’autre en logement individuel semi-autonome (17 appartements meublés).

Certaines de ces femmes présentent des troubles de santé mentale et/ou des problèmes de dépendance. En fonction de leur situation et selon un projet personnel élaboré avec l’intéressée, une prise en charge, de 2 ans maximum, est mise en place avec une permanence de suivi assurée 24h/24. Le but est de franchir le pas vers l’autonomie et de l’assurer dans le temps grâce à un suivi post-hébergement lorsqu’il semble nécessaire.

Toutes ces activités pouvaient perdurer. Hélas, début octobre 2020, une lettre de notification de préavis est adressée par le propriétaire des bâtiments loués depuis 1985, avec obligation de quitter les lieux pour le 30 juin 2021 : les bâtiments sont mis en vente.

Le CA de l’association a pris la seule décision permettant d’assurer la pérennité des activités de l’asbl en se portant acquéreur au prix demandé après expertise.
Après une recherche de fonds tous azimuts, le compromis de vente a été signé le 6 mars 2021.

Le projet consiste aujourd’hui à trouver des fonds privés supplémentaires pour ne pas dépasser la capacité de remboursement raisonnable de l’association car, si les bâtiments ont toujours été très bien entretenus contre un loyer modique (€ 12.000/an), les frais d’entretien doivent pouvoir encore être financés dans le futur.

Malgré une intervention importante de la Cocof, un apport exceptionnel de la Commune de Jette, une récolte de fonds hors du commun en ces temps difficiles et un apport sur fonds propres à la limite des capacités, le montant du crédit bancaire qui doit couvrir le solde à financer reste actuellement trop important.

Le prix de vente des bâtiments a été fixé à € 2.170.000 + frais de notaire et d’enregistrement € 283.174 au total € 2.453.174.

Un subside auprès de la Cocof de € 500.000 a été obtenu et l’intervention exceptionnelle de la Commune de Jette également, pour € 300.000, tous deux confirmés, mais sous condition de la couverture totale du financement.

Une récolte de fonds lancée fin novembre 2020 a permis de réunir € 175.000 et les associations peuvent prélever sur leurs fonds propres € 500.000, de sorte qu’il demeure un solde à financer de € 978.000 avant emprunt auprès des banques.

L’emprunt envisageable devrait, de manière raisonnable, ne pas dépasser € 675 à 700.000.

La demande est une intervention la plus importante possible sur les € 278.000 restants à couvrir. La signature de l’acte d’acquisition doit intervenir avant le 6/07/2021.

Une allocation de € 250.000 est attribuée à ce projet.

Evolution

L’acte d’achat a été signé en date du 17 juin 2021. L’association est propriétaire de ses murs.