NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
204
Montant
€ 125.000
10/12/2018
Lieu
Rixensart - Belgique
Exécution
2020/2021
Association
Maison'Elle asbl
Projet
Agrandissement d’une maison d’hébergement pour femmes précarisées avec ou sans enfant
Description

La Maison’Elle, agréée et subsidiée par la Région Wallonne, offre depuis 1988 un hébergement et un accompagnement éducatif et social à des femmes en difficultés plurielles.
En 2014, un donateur a permis à l’association d’acquérir un spacieux immeuble à Rixensart, grâce auquel, une fois rénové, elle a obtenu une convention d’agrément pour 20 lits dont 16 sont subsidiés.

L’équipe, dans une approche systématique et généraliste, compte des assistants sociaux et des éducateurs. Elle vient en aide dans divers domaines, comme la recherche d’une formation, d’un emploi, d’un logement décent,  l’apprentissage de la gestion d’un budget,  le développement de l’estime de soi et des capacités relationnelles. Une attention soutenue est par ailleurs accordée à la relation mère/enfant(s).
Son travail s’effectue en réseau avec de nombreux partenaires : CPAS, mutuelles, maisons d’emploi, juristes, avocats, services d’aide à la jeunesse, médecins, services de santé mentale, agence immobilières sociales, et autres.

Après 4 ans d’activités, certains besoins ne sont pas satisfaits dans les locaux actuels dans la mesure où il n’y a aucun espace de jeux pour les enfants proche du lieu de vie de la maman, pas de local de stockage pour la vie communautaire journalière, une extrême exiguïté des espaces destinés aux ateliers et au personnel, un manque d’espace pour préserver un minimum de vie privée aux personnes hébergées. De plus, il est impossible de répondre aux demandes d’hébergement toujours plus abondantes et pressantes.

Comme la plupart des associations du secteur, les activités accusent un déficit structurel auquel il faut remédier. L’association a atteint le maximum de subsides auquel elle a droit. Ses pertes récurrentes (€ 30.000/an) peuvent mettre un jour ses activités en péril.

Des rentrées complémentaires de la part des pouvoirs publics sont cependant possibles si la capacité de l’association s’accroît (plus de 20 lits), tant pour les subsides de fonctionnement que pour le nombre d’employés dont elle pourrait disposer.

L’association a fait le choix d’agrandir son bâtiment sur le terrain existant par la construction d’une aile complémentaire qui permettra à la fois de satisfaire aux besoins actuels mais aussi de pouvoir augmenter sa capacité d’accueil. Le nouvel ensemble permettrait également de générer quelques revenus supplémentaires (ateliers participatifs, location d’espaces de rangement).

Le projet de l’architecte, positivement accueilli par l’Urbanisme mais non introduit officiellement à ce jour, représente un investissement de € 420.000 (honoraires, tva et travaux de finition non prévus). Les plans et devis sont joints. L’aménagement de l’appartement 2 chambres en toiture est prévu dans une phase ultérieure.

L’association dispose de fonds propres, de dons et promesses de dons de l’ordre de € 270.000 et sollicite une allocation de € 150.000.

Une allocation de € 125.000 est attribuée à ce projet.

Evolution

Le dossier a été introduit auprès de l’Urbanisme. En principe, les travaux devraient débuter début du second semestre 2019.