NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
170
Montant
€ 250.000
12/06/2017
Lieu
Bruxelles - Belgique
Exécution
2017/2020
Association
Médecins du Monde MDM-Belgique asbl
Projet
Un centre de soins inconditionnel – un modèle pour l’avenir.
Description

Médecins du Monde Belgique est une association internationale contribuant à l’autonomie des populations exclues en Belgique et dans ses missions internationales en menant des programmes de santé qui fondent son plaidoyer. L’association, tout en étant indépendante, est également membre du réseau international MdM (355 programmes dans 82 pays) qui soutient le cheminement vers un droit effectif à la santé universel.

Dans ses projets en Belgique, et dans les pays où elle exerce, l’action de l’association s’articule autour de 3 piliers : soigner, témoigner et accompagner les communautés dans leur volonté de changement social et sociétal.  Ainsi, elle veut apporter aux populations oubliées un accès réel à la santé (accessible, globale, communautaire, et intégrée).  Au-delà, elle produit une expertise spécifique, issue de ses pratiques de terrain et des témoignages, qui permet de mobiliser les sociétés civiles, et d’interpeller les pouvoirs locaux, régionaux, nationaux et internationaux quant à leurs pratiques et aux effets de celles-ci sur la santé, la dignité et les droits de l’homme. Enfin, elle est convaincue que tout changement durable passe par le développement du pouvoir d’agir des populations sur leur santé : elle soutient ses bénéficiaires dans leurs démarches d’élaboration de politiques de santé publique répondant à leurs besoins.

Dans le cadre de ses projets belges, l’association est déjà à l’initiative d’antennes de soins (Centres d’accueils de soins et d’orientations à Bruxelles et Anvers, ainsi que des antennes de soins menées par des bénévoles à La Louvière, Ostende, Namur, et Zeebrugge) pour les personnes qui font face à des barrières ou de multiples vulnérabilités qui peuvent bloquer ou retarder leur accès effectif aux soins. Cependant, il est de plus en plus difficile de (ré-) insérer ces patients dans le système de soins classique (vers les professionnels de santé de première ligne) qui se disent saturés et peu équipés pour suivre la (ré-) ouverture des droits à l’accès aux soins.

Afin de renforcer et d’appuyer la première ligne de soins en Belgique, l’association créé un dispositif d’accès inconditionnel aux soins de santé. L’objectif est de créer plusieurs services sociaux et de soins intégrés qui pourront prendre en charge toute la population environnante, y compris ceux qui sont confrontés à de multiples facteurs de vulnérabilité en santé et qui jusqu’à présent se retrouvaient trop souvent exclu du système de santé de droit commun.

Ce dispositif articulera administrativement et médicalement des services sociaux, médicaux et d’autres partenaires dans les structures suivantes : Un service multidisciplinaire et inconditionnel qui verra le jour à Molenbeek en octobre 2017 et un autre  à Anderlecht en décembre 2017.

Sur base de l’expertise générée par les projets de Médecins du Monde Belgique, une Chaire à l’ULB démarrera dès septembre 2017 pour former 50 professionnels annuellement et promouvoir la recherche sur ce dispositif innovant. Un troisième service multidisciplinaire et inconditionnel verra le jour en 2018 et sera dédié aux personnes souffrantes d’assuétudes.

Toute personne à proximité du dispositif pourra bénéficier d’une approche multidisciplinaire au sein de ce dispositif, sans conditions pour y accéder. Par conséquent le projet sera particulièrement bénéfique pour les personnes ayant un problème d’accès aux soins théorique ou effectif (par ex : les belges qui ne sont pas en ordre de mutuelle, les personnes en procédure, les étrangers en ordre de séjour mais en situation précaire, les personnes sans titre de séjour, les toxicomanes).

Le budget de la première année du projet est de Eur 954.500.  Ce budget est couvert à raison de Eur 101.970€ par le Fonds Européen de Développement Economique Régional (FEDER). – Eur 320.000 par l’INAMI – Eur 50.000 par l’Intégration sociale. Les prévisions autres : Eur 170.000 de recettes sur les actes médicaux payants – D’autres demandes de financement sont en cours auprès de bailleurs privés et publics.

Après un an, les centres de services sociaux et de soins seront en grande partie financés par leur patientèle (un mixte de personnes avec l’assurance en soins de santé et une partie incapable de contribuer) et le solde sera couvert par des dons et autres subsides.

Une allocation unique de € 250.000 est attribuée. Elle concerne la première année du projet.

Evolution

La partie cofinancée du projet est terminé mi-2018. Les principaux objectifs sont atteints dont l’ouverture des Centres de soins d’Anderlecht et de Molenbeek et un poste de garde 24 heures 7J/7J à Bruxelles Centre (Dispensaire Athena). Le Centre intégré toxicomanie n’a pas été accepté par La Région bruxelloise. Le contrat créant la Chaire Santé/Précarité a été signé avec 4 facultés de l’Université Libre de Bruxelles ULB. Le dispositif capable d’assurer la continuité des soins de 10.000 patients à échéance 2020 est poursuivi.