NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
292
Montant
€ 26.000
17/12/2020
Lieu
LUXEMBOURG
Exécution
2020/2022
Association
MÉDECINS DU MONDE Luxembourg asbl ONG
Projet
Observatoire des personnes précarisées ou exclues des soins de santé au Luxembourg.
Description

L’asbl Médecins du Monde Luxembourg, fondée en 2013, a obtenu son statut d’Utilité Publique en 2019.

Depuis le 1er janvier 2018, les équipes de professionnels de santé principalement bénévoles (121 personnes dont 70 praticiens) de Médecins du Monde Luxembourg assurent le suivi médical des personnes précaires fréquentant ses trois centres de soins, grâce au logiciel spécialement développé, le «  Dossier de Soins Informatisé (DSI) ».
Ce logiciel sécurisé permet d’assurer le suivi social mais également de collecter des données liées aux conditions de vie de cette patientèle.

Fin 2020, les nouvelles mises à jour du DSI liées à l’amélioration qualitative de la collecte des données sociales et médicales, ont été financées à raison de 20% sur fonds propres, de 37% par le Ministère de la Santé et de 43% par la Fondation NIF.

L’objet du projet est d’améliorer la collecte des données médicales lors des entretiens réalisés dans les Centres d’Accueil, de Soins et d’Orientation (CASO) par la mise en place de la «  Classification Internationale des Soins Primaires (CISP) » et d’en permettre une analyse sociale, grâce à une méthodologie devant estimer le poids de chaque pathologie sur des populations spécifiques (personnes sans abri, travailleurs pauvres, familles sans papiers…).
Ce travail de collecte et d’analyse des données est réalisé dans le respect de la loi sur le traitement des données personnelles, puisque celles-ci sont « anonymisées » de bout en bout.

La méthodologie aboutira à la création et la publication d’un outil jusque-là inexistant au Luxembourg : l’ « Observatoire de l’accès aux droits et aux soins » dans le cadre des programmes de soins de MdM qui s’élargira à d’autres organisations.

Les objectifs visés sont de mieux comprendre l’impact des conditions de vie précaire sur la santé, de mieux orienter les programmes de soins, d’améliorer les pratiques médicales notamment dans les pathologies chroniques, mais aussi in fine de légitimer la prise en charge des personnes exclues des soins de santé, et ceci pour le bien de l’ensemble de la population.

Il sera fait appel à des experts de la santé publique tels que le Luxembourg Institute of Health, l’Université du Luxembourg et le Ministère de la Santé, pour créer un Comité scientifique permettant l’analyse la plus poussée possible des données collectées, ce afin de donner une solide légitimité scientifique à cette étude basée sur la CISP (Classification Internationale des Soins de Santé Primaires), un outil reconnu par l’OMS.

Les données collectées seront mises en page et publiées afin de permettre également d’élargir le volet pédagogique sur l’accès aux soins, en s’adressant entre autres au Lycée Technique des Professions de soins de santé (LTPS).

Il sera fait appel à un sous-traitant qualifié pour la partie logiciel qui devra être intégrée dans le système DSI actuel (offre reprise aux annexes du projet dont coût € 21.200 ). Sa réalisation est estimée à 2 mois.
La durée totale du projet est estimé à environ 20 mois : une année de collecte des données, 6 mois d’analyse de données, de composition et d’impression de la première publication.

Le coût global de ce projet est de € 26.000 TVA comprise, hors frais de salaires et de coordination dont une partie est en charge du Ministère de la santé.
Ce montant comprend les frais de mise en page et de publication du premier exemple de l’Observatoire (€ 4.800), les suivantes pourront être demandées au Ministère de la Santé.

L’association sollicite une allocation de € 26.000.

Une allocation de € 26.000 est attribuée à ce projet.

Evolution

Le projet débute en janvier 2021 et, sauf imprévu, devrait se terminer en juin 2022.