NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
168
Montant
€ 23.640
12/06/2017
Lieu
Uvira (Sud Kivu) - R.D du Congo
Exécution
2017/2018
Association
Iday International aisbl
Projet
Des clubs scolaires « Respect » pour lutter contre les violences envers les enfants (R.D. du Congo)
Description

Le projet est une initiative locale congolaise, prise par un membre de la coalition IDAY-Kivu/RDC. Il vise à contribuer à lutter contre les violences envers les enfants, en particulier les jeunes filles, dans des écoles primaires et secondaires au Sud Kivu.

En effet, malgré un important dispositif juridique destiné à protéger les droits de l’enfant en RDC, nombreux sont ceux qui sont victimes de maltraitance, de discrimination, d’exclusion ou d’exploitation.
Dans les écoles du territoire d’Uvira, au Sud Kivu, on constate encore de nombreux cas d’abus tels que punitions ou exclusions non autorisés, mais un autre phénomène inquiétant prend de l’ampleur : l’échange d’actes sexuels entre enseignants et jeunes filles afin d’assurer à ces dernières la réussite scolaire..
L’école, censée être un lieu de protection des enfants, devient alors un lieu de prédation.. Cette nouvelle forme d’exploitation sexuelle a également de graves conséquences sanitaires, avec notamment un accroissement du nombre de grossesses précoces, d’avortements clandestins et une propagation accélérée de maladies sexuellement transmissibles parmi ces jeunes filles dont le VIH/Sida.

Le projet vise à renforcer les capacités de 20 clubs de jeunes « Respect / défense des droits de l’enfant » existants, afin de veiller au respect des droits des jeunes et de les protéger contre les abus de pouvoir commis par certains enseignants et membres des communautés.
Chaque club est composé de 10 élèves, filles et garçons confondus. 200 jeunes membres de ces clubs seront formés sur la manière de gérer leur club, sur les droits des enfants et les dispositions juridiques existantes, ainsi que sur le système de rapportage et de communication des cas d’abus commis à l’égard des enfants au sein de leurs écoles.
Un atelier de formation sur la législation nationale et internationale concernant les droits de l’enfant sera aussi organisé à l’intention des comités de parents, des enseignants et des autorités locales (70 personnes).
Des dépliants seront publiés, en plus de la production et de la diffusion d’émissions radiophoniques. Des actions de sensibilisation sur les droits et les devoirs des enfants (poèmes, musique, théâtre, concours) seront également organisées.
Au total, quelques 16.000 élèves seront mieux défendus contre les abus.
Le projet sera géré par le Centre d’Encadrement des Jeunes pour le Développement Rural (CEJEDER), une ONG locale basée à Uvira. Le suivi Centre d’Ecoute, d’Information et de Convivialité des Jeunes Adolescents (CEICA) de CEJEDER continuera à assurer l’encadrement des clubs scolaires à l’issue du projet. La coalition IDAY-Kivu encadrera la supervision du projet et en particulier les activités de plaidoyer auprès des autorités locales.

Le coût du projet est de Eur 26.140 (période de 12 mois) dans lequel les bénéficiaires contribuent à hauteur de Eur 2.500. L’association cherche le solde à financer.

Une allocation de € 23.640 est attribuée à ce projet.

Evolution

Fin avril 2019, le projet a atteint ses objectifs sur le plan de la formation, de la sensibilisation et du plaidoyer. Plusieurs cas de violence ont été portés devant les tribunaux avec succès. Les Clubs scolaires poursuivent leur mission et étendent leurs actions.