NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
281
Montant
€ 125.000
17/12/2020
Lieu
FAYT-LEZ-MANAGE - Belgique
Exécution
2020/2021
Association
CHAMPS LIBRES – LA CLARINE asbl
Projet
Création de logements groupés et d’ateliers AGR* pour adultes handicapés
Description

*AGR = activités génératrices de revenus.

L’association a été créée en 1992 afin d’apporter des solutions innovantes aux problèmes des personnes adultes porteuses d’un handicap mental, tout en répondant au manque cruel de structures d’accueil.

Les activités ont débuté en 1995 au sein d’une ferme agricole baptisée La Clarine, un lieu convivial entre personnes avec et sans handicap, important facteur favorisant l’inclusion sociale.
Un second bâtiment a ensuite été ajouté afin d’augmenter la capacité d’accueil, portée actuellement à 30 personnes.
En 2002, un service résidentiel pour adultes, supervisé de nuit, a été ouvert en réponse à l’absence de structures d’accueil suffisantes. En 2016, il a été agrandi de trois chambres et d’un espace de vie commune.

L’association a toujours suivi une politique volontariste envers les adultes handicapés afin de développer chaque jour le potentiel d’autonomie de ses bénéficiaires, leur intégration sociale et la valorisation de leur travail.

L’association a développé 4 services, agréés par l’Agence Wallonne pour une Vie de Qualité (AViQ) dont elle perçoit des subsides de fonctionnement (30,62 équivalents temps plein).

  • La Ferme de la Clarine, un centre de jour où les activités sont diverses : cultures fruitières, maraîchage, élevage, préparation et vente de produits de consommation (fromage, confiture, jus de fruit, boulangerie, traiteur) dans l’épicerie de la Ferme et sur les marchés locaux. 35 travailleurs encadrés y sont actifs (dont 8 résidents et 17 en hébergement encadré). Ces activités sont une source importance de revenus et d’épargne sur les frais d’alimentation des bénéficiaires.
  • La Maison de la Clarine, un hébergement en autonomie accompagnée pour 8 personnes, avec un service résidentiel de nuit.
  • Les Appartements de la Clarine, un service de logements autonomes, également supervisés, pour 17 personnes.
  • Le service de Répit, qui se déplace vers les familles en cas de situation de crise (maladie, hospitalisation, décès). Plus de 100 familles sont concernées.

L’association organise également de nombreux évènements internes et externes tout au long de l’année pour ses bénéficiaires et leur famille.
Une opportunité d’agrandir la capacité d’accueil s’est présentée grâce à la mise en vente d’une autre ferme, en bon état général, en face des bâtiments existants. L’association s’en est portée acquéreuse et le compromis de vente a été signé début 2020.

Des aménagements sont nécessaires pour être mis en conformité avec les normes actuelles. Le projet est d’établir deux ateliers (semis et produits finis) qui désengorgeront les locaux actuels, et de créer des logements communautaires, adaptés en structure supervisée, pour 3 à 4 bénéficiaires. L’occupation sera assurée par les personnes en liste d’attente d’une vie plus autonome.
Ces logements assureront un revenu de € 300 par personne et par mois. Les frais et charges sont comprises dans cette somme, prélevée sur les indemnités touchées par les occupants.
La proximité de ces logements avec le Centre de Jour est un facteur de sécurité pour les candidats et un gage de succès pour l’association.

Une infirmerie et un bureau seront également implémentés dans cette extension.
L’AvIQ prendra en charge l’augmentation des frais de fonctionnement (salaires).
Le permis d’urbanisme est attendu sous peu (permis d’urbanisme introduit avec avis favorable).

L’ensemble du budget d’acquisition (€ 326.500) des aménagements (€ 215.000 selon le budget détaillé établi par l’architecte) et des honoraires architecte et ingénieurs, TVA comprise, est de € 579.615.
Il est couvert pour € 315.000 (subsides AViQ de € 210.000 pour la création de nouvelles places d’accueil et divers dons). L’association peut assurer selon ses capacités de remboursement un emprunt de € 100.000 et elle prend en charge les frais d’honoraires (€ 38.115 TVA comprise). Il reste un solde à financer de € 125.500 sur lequel elle sollicite la plus large intervention possible.

Une allocation de € 125.000 est attribuée à ce projet.

Evolution

Les travaux débuteront en juin 2021 pour une durée estimée à 6 mois.