NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
298
Montant
€ 20.000
08/06/2021
Lieu
Sud Kasaï – R.D. du Congo
Exécution
2021/2022
Association
INGÉNIEURS SANS FRONTIÈRES ISF asbl
Projet
Construction d’un réseau de distribution d’eau à Beya-Bwanga
Description

L’association a été fondée en 1990 par les écoles d’ingénieurs civils et agronomes de la Communauté Française de Belgique (Universités de Bruxelles, Liège, Louvain-la-Neuve, Gembloux, Mons) afin de réunir tous les étudiants volontaires des différentes disciplines qui souhaitaient prêter assistance et apporter leurs compétences aux populations des pays en voie de développement.

Son objectif est d’améliorer le sort des populations les plus vulnérables, en réalisant des projets ou en collaborant étroitement avec des porteurs de projets locaux, sous forme d’études et de missions techniques. Elle recherche des financements publics et privés pour leurs réalisations.

Le projet présenté a pour but de faciliter l’accès à l’eau potable de la population de l’agglomération de Beya-Bonga (Province du Kasaï Central) qui compte 10.000 habitants en désœuvrement chronique, afin d’améliorer leur état de santé et de les soulager de corvées longues et pénibles.
Tant la population que les autorités locales seront associées et impliquées dans cette réalisation.

Le projet global comprend, sur base d’une étude géophysique de la nappe phréatique, le forage d’un puits profond, une installation de pompage solaire avec château d’eau (100 m3/jour), et un réseau de distribution avec installation de bornes fontaines à une distance maximale de 250 mètres des habitations.
Il sera réalisé en 2 phases, la première permettra d’approvisionner la moitié de la population dans les 7 à 8 mois.

Les femmes et les enfants, culturellement en charge de l’approvisionnement, seront les grands bénéficiaires du projet.
Un important volet de formation des usagers est prévu : sensibilisation à l’hygiène de l’eau, à son usage parcimonieux et à la préservation des installations. Une redevance adossée à un calcul de rentabilité sera perçue.

Le partenaire local, l’ONG reconnue ADIR Congo (Action pour le Développement des Infrastructures en milieu Rural créée par des ingénieurs congolais en 1999) a déjà achevé 2.048 projets d’utilité communautaires. Il est chargé de l’exécution du projet.
Une structure de gestion (ASUREP) sera mise en place après une formation des responsables à la maintenance.

Le coût de cette phase du projet est de € 115.400 (56% du coût total).
L’association a présenté le projet au Fonds de Solidarité International VIVAQUA qui l’a retenu, mais faute d’avoir pu apporter la preuve de la couverture du solde du financement sur fonds propres, le projet doit être à nouveau présenté avant fin juin 2021.

L’association sollicite une intervention de € 20.000.

Une allocation de € 20.000 est attribuée à ce projet.

Evolution

L’allocation a été attribuée sous la condition de la confirmation du financement du Fonds de Solidarité International Vivaqua.