NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
328
Montant
€ 221.750
28/06/2022
Lieu
Tonkoroni – Burkina Faso
Exécution
2022/2023
Association
Institut Paul Lambin Recherche et Formation asbl
Projet
Construction d’un Centre de Santé et de Promotion Sociale à Tonkoroni
Description

L’asbl Institut Paul Lambin Recherche et Formation (IPL R&F) agit en étroite collaboration avec la Haute École Léonard de Vinci (HE Vinci) et avec l’Université Catholique de Louvain (UC Louvain).
L’action de l’asbl au Burkina Faso est basée sur une longue expérience d’échanges fructueux avec l’École Nationale de Santé Publique (ENSP) de Ouagadougou dans le cadre de l’enseignement de la biologie médicale.

Ces expériences positives ont entrainé l’élargissement de l’action de l’asbl dans le village de Tonkoroni avec l’agrandissement de l’école et d’autres projets qui ont contribué au développement de ce village très pauvre (voir projets 174, 251 et 293).

Pour pérenniser le développement de la vie économique et la scolarité des enfants des habitants du village (8.000 habitants) et des 8 villages proches, il faut, sans plus de retard, aborder de manière concrète le volet de la santé, une demande pressante des populations depuis de nombreuses années, restée sans suite de la part des pouvoirs publics par manque de ressources financières.

L’objectif du projet est de construire selon les normes nationales un Centre de Santé et de Promotion Sociale, avec un service de garde.
Le projet inclut un dispensaire de soins de médecine générale de base, une maternité, des locaux cuisines , le poste de garde, un dépôt de médicaments mais également l’électrification par panneaux solaires, le creusement d’un forage positif, les logements pour le personnel, des latrines, des douches, un incinérateur…
Lorsque l’état du patient l’exigera, il sera dirigé vers l’antenne chirurgicale (CMA) de Nouna (11 kms), le centre hospitalier régional (CHR) de Dédougou (55 kms) ou encore le centre universitaire (CHU) de Bobo-Dioulasso (125 kms).

Aux côtés du partenaire local, l’Association Santé et Développement Sénimin (ASDS), le Ministère de la Santé exercera également une surveillance du chantier pour s’assurer du respect du suivi des plans et de la qualité du travail.
Ces conditions remplies, le Ministère s’engage à fournir l’équipement médico-technique du dispensaire et de la maternité, à prendre en charge les salaires du personnel qu’il affectera, à assurer la gestion quotidienne de l’infrastructure et la maintenance de l’équipement.
Il assurera également la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de 0 à 5 ans.

L’entrepreneur responsable du chantier est identifié et a été éprouvé (voir projets 174 et 293) : établi à Nouma, « Le Guide », emploie de la main d’œuvre locale et forme de jeunes artisans aux métiers de la construction.
Les plans d’architecte et le devis détaillé sont joints aux annexes du projet.
La durée de réalisation du projet est de 6 mois ; le chantier peut démarrer en octobre 2022.

Le coût de l’ensemble du projet est établi à € 292.100 sur lequel un montant de € 221.750 est sollicité pour couvrir les frais de construction et d’aménagement.

L’apport du Ministère de la Santé s’élève à € 51.000 (équipement médico-technique), la municipalité apporte le terrain (€ 9.150) et l’asbl IPL R&F couvre les frais de surveillance des travaux et d’administration (€ 10.200).

L’asbl IPL R&F n’a pas de frais de fonctionnement, ses membres sont bénévoles.
Elle ne bénéficie d’aucun subside pour ce projet. Ses revenus proviennent de son capital immobilier qui est mis à disposition d’étudiants défavorisés. Ils couvrent avec difficulté les charges et les frais d’entretien.

Une allocation de € 221.750 est attribuée à ce projet.

Evolution