NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
187
Montant
€ 250.000
23/04/2018
Lieu
Bruxelles - Belgique
Exécution
2018/2020
Association
L’Ilot asbl
Projet
Aménagement d’un Centre de jour d’envergure pour personnes sans abri à proximité de la gare internationale de Bruxelles-Midi
Description

Une allocation a été accordée le 22/11/2012 pour ce projet (voir n° 101). Elle est reconduite afin de pouvoir l’intégrer dans le logiciel de gestion mis en service fin 2016 par la Fondation.

Les objectifs et la finalité du projet initial demeurent : l’aménagement d’un important Centre d’accueil de jour de femmes, d’hommes et de familles avec ou sans enfants en situation ou en risque de sans-abrisme.

Situé près de la gare du Midi, lieu stratégique des personnes sans-abri, l’immeuble envisagé a été acquis. Le siège social est installé à cette adresse. Ouvert depuis 1998 dans des locaux loués mais inadéquats, le Centre de jour devrait à terme pouvoir s’y implanter, ce qui impose une rénovation importante des locaux de ce complexe semi-industriel de 1.100 m2.

Le projet a pris un retard important car le budget n’a pu être atteint à la hauteur souhaitée. Toutes les démarches de financement auprès des pouvoirs publics ont été refoulées, le secteur de l’aide aux sans-abri n’est pas subsidié pour la rénovation de bâtiments. Par ailleurs, les frais sont en forte augmentation en raison d’un nouvel axe de travail : la  formation aux métiers de commis de salle et de cuisine et l’accompagnement vers l’emploi de personnes ayant eu un parcours sans abri. Ce nouvel axe – qui a reçu l’agrément « économie sociale » de la Région de Bruxelles-Capitale – nécessite l’aménagement dans le bâtiment d’un atelier de formation ainsi que d’espaces cuisine professionnels et d’espaces de stockage beaucoup plus importants que dans le projet initial.

L’Ilot accompagne chaque année plus de 1.000 personnes (1.359 en 2017) au travers de 5 axes de travail (les chiffres ci-dessous sont ceux de l’année 2017) :

  1. L’accueil de première nécessité au sein du Centre de jour: repas (20.074), douches (4.741), laverie (927) et consignes (1.639). La capacité actuelle de cette aire de repos en journée, ouverte 365 jours par an, ne peut répondre à la demande croissante des dernières années (doublement du nombre de personnes sans abri à Bruxelles en moins de 10 ans). La collecte alimentaire permet de couvrir 95% des besoins. Le Centre occupe des travailleurs d’intérêt général et plus de 40   On y propose un accompagnement social aidant les personnes à rouvrir l’ensemble de leurs droits et leur permettant progressivement de retrouver des conditions de vie dignes (409 personnes accompagnées en 2017). De multiples collaborations existent avec d’autres associations pour l’accompagnement sur des questions spécifiques (par exemple Médecins du Monde pour l’accès aux soins).
  2. L’hébergement temporaire (de 1 jour à 9 mois) dans trois maisons d’accueil d’une capacité totale de 68 lits (21.864 nuitées) à Bruxelles et Jumet.
  3. Le logement: via une étroite collaboration avec des investisseurs sociaux, des multipropriétaires et des Agences Immobilières Sociales, la cellule bruxelloise Capteur et Créateur de Logements permet de retrouver un logement (84 en 2017) et, via un service d’accompagnement à domicile, permet aux nouveaux habitants de s’approprier ce nouveau logement pour s’y stabiliser et éviter de retomber à la rue (37 ménages accompagnés à domicile en 2017).
  4. La formation et l’emploi: depuis 2014, le Centre de jour propose un programme de (pré)formation aux métiers de commis de cuisine ou de salle (service traiteur destiné à des entreprises).
  5. La santé alimentaire : divers projets visent à améliorer la qualité nutritionnelle des repas des personnes en situation de grande précarité.

Les frais de fonctionnement et de personnel social sont en grande partie couverts par les autorités publiques (70%), le reste des charges étant couvert par les participations des usagers/ères (environ 11%) et par des dons et legs (près de 20%).

Afin de mieux faire face à ce projet, l’association a également renforcé ses organes de gestion.

Le budget total des travaux s’élève à 3.145.000€ honoraires et TVA compris.

L’association dispose de 500.000€ en réserve.

Grâce à l’internalisation et à l’intensification de la politique de communication et de fundraising qu’elle compte mener en collaboration avec des professionnels du secteur, elle estime pouvoir compter sur une augmentation progressive de ses dons, qui passeraient de 650.000 à 900.000€ dès 2018 pour atteindre les 2.000.000€ par an à partir de 2021. Le financement de cet investissement est couvert par un prêt du Credal. Plusieurs mécènes s’engagent à ses côtés.

Les études techniques, les plans et le permis d’urbanisme sont finalisés. La phase de démolition débutera en 04/2018, les travaux devraient être terminés en septembre 2020  permettant l’installation du Centre de jour à cette date.

Evolution

Allocation de € 250.000 reconduite. Les travaux de démolition sont terminés. Les travaux de rénovation doivent débuter en juin 2019 (365 jours ouvrables).