NOS PROJETS EN COURS ET RÉALISÉS

Projet n°
236
Montant
€ 32.771
19/08/2019
Lieu
Jinja- Kangulumera - Ouganda
Exécution
2019/2020
Association
The Refugee Next Door asbl
Projet
Extension du Amani Community Center : classe d’école primaire, sanitaires et logement du corps enseignant.
Description

L’association Refugee Next Door (RND) a réalisé avec succès la construction d’une école gardienne (maternelle) dans la localité Nawakandwa Village grâce à des dons privés.

Elle y accueille depuis mars 2019, 100 enfants vulnérables dans de bonnes conditions d’hygiène et d’alimentation avec suivi médical.
Grâce à cette initiative, les mères des enfants peuvent consacrer du temps à une activité génératrice de revenus.

Dans le même temps, toujours à l’initiative de l’association, une coopérative agricole a été créée afin de formaliser et d’organiser une activité de séchage par fours solaires des nombreux excédents d’ananas et autres fruits exotiques produits dans la région.
Cette activité procure un emploi correctement rémunéré à 70 jeunes mères, célibataires pour la plupart, tandis que la coopérative aura comme mission de pourvoir également à couvrir une partie des frais du Centre scolaire.

RND s’est assigné comme nouvel objectif de développer le Centre scolaire avec une première classe de niveau primaire destinée aux enfants en fin de cycle maternel.
Il n’existe aucune école de proximité pour ces enfants.

Elle a rentré une extension à son premier projet (voir projet 155) pour couvrir les frais de construction de cette classe, de ceux des bâtiments sanitaires et d’un logement destiné au corps enseignant.
La demande de financement, selon budget détaillé, s’élève à € 30.886.es travaux devraient pouvoir être terminés pour la rentrée de février 2020.

Les frais de fonctionnement de cette classe sont couverts actuellement par des dons privés belges, mais RND mène localement des pourparlers auprès des autorités pour obtenir des aides financières, tandis que les populations prennent conscience de leurs responsabilités également.

La demande contient un second volet : une aide ponctuelle de € 1.905 pour accélérer le lancement des activités d’exportation de la production de fruits séchés dont l’obtention des labels Bio et Fair-Trade permettant de supprimer les frais d’intermédiaires commerciaux.

Une allocation de € 32.771 est allouée à ce projet.

Evolution